Ecofin Agro

La production mondiale de vin atteint en 2017 son plus bas niveau, depuis l’an 2000

La production mondiale de vin atteint en 2017 son plus bas niveau, depuis l’an 2000

(Agence Ecofin) - En 2017, le volume mondial de vin produit s’est chiffré à 246,7 millions d’hectolitres (Miohl), soit son plus faible niveau depuis l’an 2000 et une baisse de 8,2% par rapport à 2016. C’est ce qu’a annoncé l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), dans un communiqué publié le 24 octobre dernier.

Le gros de la contraction enregistrée cette année est imputable à la contre-performance des principaux pays fournisseurs en Europe occidentale, du fait des mauvaises conditions climatiques, notamment le gel et la sécheresse.

L’Italie, la France et l’Espagne, les trois poids lourds du secteur ont ainsi produit 109,5 Miohl de vins en 2017, un chiffre en recul de 19,1% par rapport au résultat de l’année dernière (135,4 Miohl).

Pour ce qui est des autres régions, la production sud-américaine a progressé en 2017, portée par les améliorations en Argentine (+25% à 11,8 Miohl) et au Brésil (+169% à 3,4 Miohl).

La production vinicole des USA a été évaluée à 23,3 Miohl, une estimation qui ne prend pas en compte les potentiels dommages liés aux récents incendies ayant eu lieu ce mois en Californie.

En Océanie, la production australienne progresse légèrement à 13,9 Miohl tandis que celle néo-zélandaise connaît un léger repli de 200 000 hl en s’établissant à 2,9 Miohl.

Du côté de l’Afrique, le principal fournisseur, à savoir l’Afrique du Sud, voit sa production passer de 10,5 Miohl à 10,8 Miohl en 2017. La nation sud-africaine conforte ainsi sa place de huitième fournisseur mondial de vin, arrachée au Chili un an plus tôt.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android