Kenya : Toyota Tsusho construira une usine d’engrais évaluée à 1,2 milliard de dollars

(Agence Ecofin) - La société japonaise Toyota Tsusho construira une usine de fabrication d’engrais d’une valeur de 1,2 milliard de dollars au Kenya. La société remporte ce marché au terme d’une compétition qui l’a opposé à une autre société nippone : Maruben.

Le secrétaire à l’agriculture du Kenya, Felix Koskei (photo) explique que le choix des autorités s’est porté sur Toyota Tsusho, en raison de son engagement à débuter le projet immédiatement, ainsi que des dispositions financières que la société avait su prendre : « Toyota Tsusho a indiqué qu'elle avait obtenu un financement pour les trois phases du projet auprès d'une banque japonaise de renom».

Si ce projet parvenait à terme, le coût des engrais pourrait connaître une réduction d’environ 40% puisque, comme l’explique l’officiel : «Les douanes et autres frais portuaires constituent 40% du coût des engrais. Aussi la construction d’une usine dans le pays permettra une réduction significative de ces coûts.». Une réduction  qui ne manquera pas d’avoir un effet positif sur l’inflation du coût des aliments, indique-t-il.

 Il faut rappeler qu’en 1975, le gouvernement kenyan avait déjà voulu construire une usine d’engrais et avait engagé la société américaine Kenren, pour mener à terme le projet qui est finalement devenu un éléphant blanc.


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro