Maroc : les ventes de Danone ont chuté de 178 millions d’euros en 2018, en raison du boycott

Maroc : les ventes de Danone ont chuté de 178 millions d’euros en 2018, en raison du boycott

(Agence Ecofin) - En 2018, la campagne de boycott qui a visé les produits laitiers de Centrale Danone, filiale marocaine de Danone, s’est traduite par un recul de 178 millions d’euros du chiffre d’affaires global du groupe, par rapport à 2017.

D’après un communiqué du géant français de l’agroalimentaire, les deux tiers de cette enveloppe proviennent des ventes sur le lait alors que le reste du manque à gagner vient des produits laitiers.

Hormis le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel courant en 2018 a régressé de 43 millions d’euros par rapport à 2017, en raison du boycott, indique le propriétaire de Blédina et d’Activia.

Lancé le 20 avril dernier, ce mouvement a notamment entraîné une chute de 35% des ventes du groupe au Maroc, au 4e trimestre. Il a aussi provoqué une perte de 50% des parts de marché du groupe sur le segment du lait frais. 

Pour tenter d’apaiser les consommateurs, le groupe avait annoncé une vente du lait au prix coûtant et lancé une campagne d’écoute de ses clients sur le prix du lait frais pasteurisé  

En 2018, le groupe Danone a réalisé un chiffre d’affaires de 24,6 milliards d’euros et un bénéfice net courant de 2,3 milliards d'euros.  

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro