Kenya : British American Tobacco s’inquiète du projet de loi sur le tabac du comté de Nairobi

Kenya : British American Tobacco s’inquiète du projet de loi sur le tabac du comté de Nairobi

(Agence Ecofin) - Au Kenya, le projet de loi 2018 sur le contrôle du tabac du comté de Nairobi préoccupe la filiale locale de la British American Tobacco (BAT). Ladite réglementation, déposée en décembre dernier, veut créer un département en charge de la santé dans le comté qui octroierait des licences aux distributeurs de tabac.  

Elle exige aussi que les distributeurs affichent clairement dans leurs points de vente que les produits de tabac sont interdits pour les personnes de moins de 18 ans et prévoit des amendes pour ceux qui emploieraient des mineurs dans la vente ou l’approvisionnement de produits de tabac.

D’après Beverley Spencer-Obatoyinbo, directrice générale de l’entreprise, les dispositions du texte traduisent une réglementation excessive du secteur et sont nettement plus rigoureuses que celles contenues dans la loi nationale de lutte antitabac, pourtant réputée comme l’une des plus sévères du continent.

Pour la responsable, des restrictions extrêmes notamment aux points de vente risquent de miner l’environnement des affaires et d’engendrer de nombreuses arrestations.

En 2018, BAT Kenya a réalisé un chiffre d’affaires de 20,7 milliards de shillings (206 millions $).


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro