Algérie : Frulact Algérie devient désormais Elafruits

(Agence Ecofin) - La société Frulact Algérie, qui était codétenue par les groupes Batouche et Frulact SGPS SA, tombe dans l’escarcelle de Boussad Batouche. C’est par le bais d’une augmentation de capital que l’opération s’est réalisée. Le groupe portugais Frulact (photo) s’est retiré de la gestion de la société qui s’appellera désormais Elafruits.

La nouvelle entreprise poursuivra les mêmes activités à savoir la production de préparations à base de fruits à destination de sociétés agissant dans l’agroalimentaire national.

Doté d’un nouveau nom et d’un capital qui a plus que doublé, passant de 120 millions de dinars à 282 millions de dinars, la société s’engage dans un plan de relance qui passe par une restructuration dont le but est «une meilleure prise en charge des besoins du marché algérien.», ainsi que l’affirme le communiqué officiel signé de Boussad Batouche, président du conseil d’administration de l’entreprise.

Au nombre de ces reformes, la création d’un laboratoire de recherche et de développement, disposant « de moyens modernes et d'un encadrement hautement qualifié ». On apprend aussi que le groupe a « recruté des cadres nationaux et internationaux de très haut niveau, réalisé des investissements de modernisation, de remise à niveau de ses procédures de gestion, de son personnel et de ses installations.».


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro