Algérie : le gouvernement lance la construction du second plus grand complexe textile africain

(Agence Ecofin) - Le ministre algérien de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi (photo) a récemment lancé, les travaux de réalisation du complexe textile « Tayal Spa » d’un coût global de 1,5 milliard de dollars, rapporte le site Yarnsandfibers. L’infrastructure est le fruit d’un partenariat entériné en 2015, entre la société turque Intertay, filiale du groupe truc Taypa qui en détient 49% des parts et l’Etat algérien (51%).

Elle sera érigée sur une période de 10 ans en trois étapes sur une superficie totale de 250 hectares dans la zone industrielle de Sidi Khettap, localisée dans la wilaya de Relizane, au Nord-ouest du pays.

La première phase du projet s’étendra sur 100 ha et consistera en la construction de huit usines intégrées, spécialisées entre autres dans la confection de chemises, d’articles de bonneteries et de fabrication de tissus jeans. Elle devrait s’achever d’ici 2019 et créer 10 000 emplois.

Pour sa part, la seconde phase concerne l’édification de 10 usines axées sur la confection de vêtements prêt-à-porter, de tissus tricotés, tissés ainsi que des fibres industrielles.

Globalement, le projet devrait permettre de produire annuellement près de 60 millions de mètres de tissus jeans, 30 millions de pièces de vêtements et engendrer 25 000 emplois.

D’après M. Yousfi, 60% du volume de la production sera destinée à l’exportation tandis que la part restante permettra de répondre aux besoins du marché local.

Le complexe algérien sera le second plus grand africain dédié à la filière textile-habillement derrière le Parc industriel d’Hawassa, situé en Ethiopie sur 300 hectares dans la  Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNNPR).

Espoir Olodo


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro