Ecofin Telecom

ZTE est parvenu à un accord avec les Etats-Unis pour la reprise de ses activités à l’international

ZTE est parvenu à un accord avec les Etats-Unis pour la reprise de ses activités à l’international

(Agence Ecofin) - Le fabricant d’équipements télécoms ZTE va pouvoir reprendre ses activités internationales, suspendues en mai 2018. La société chinoise est finalement parvenue à un accord avec les autorités de Washington pour faire lever la sanction prise en avril 2018, interdisant aux firmes technologiques américaines à l’instar de Qualcomm, Intel, Broadcom ou encore Texas Instruments, de lui fournir des composants électroniques pendant sept ans. La sanction faisait suite aux accusations américaines contre ZTE de violation de l'embargo technologique contre l’Iran et la Corée du Nord.

Dans un communiqué publié le 11 juillet 2018, le département du Commerce américain a révélé que les Etats-Unis supprimeront la sanction qui pèse sur ZTE une fois que la société aura déposé 400 millions de dollars US sur un compte séquestre. Cette somme viendra s’ajouter aux exigences formulées par les Etats-Unis pour donner de nouveau  à ZTE, l'accès aux fournisseurs américains dont il utilise les composants pour ses smartphones et équipements réseau. En juin 2018, la compagnie chinoise s’était déjà acquittée d'une amende d'un milliard de dollars auprès du Trésor américain. Elle a également renouvelé ses directeurs généraux, financiers et techniques.

En remettant en activité tout son appareil de fabrication de téléphones, de fibre optiques et autres équipements télécoms, ainsi que de distribution de l’entreprise, ZTE soulagera plusieurs de ses partenaires d’Afrique. En effet, sur le continent plusieurs opérateurs  télécoms et gouvernements dépendent des produits et de l’expertise de ZTE pour fournir des services télécoms de qualité aux populations. C’est par exemple le cas  en Afrique du Sud, au Nigeria, en Ouganda, au Soudan du Sud, au Congo ou encore en Guinée.

Lire aussi:

14/05/2018 - La société ZTE, frappée par des sanctions américaines, annonce l’interruption de ses principales activités


Ecofin Télécom     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom