Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Proparco soutient l'agro-industrie en Afrique de l'Ouest avec SIFCA

  • Date de création: 09 octobre 2018 10:54

(PROPARCO ) - Un prêt de 90 millions d'euros vient d'être octroyé ce 8 octobre à SIFCA afin de financer les investissements agricoles de ses filiales.

Proparco a organisé le prêt avec le cofinancement de son homologue hollandais, FMO, et Société Générale. En soutenant la croissance d'un acteur agro-industriel majeur, le projet contribuera au développement économique et social de la région. Une centrale biomasse produisant de l'électricité à partir de déchets de palmiers permettra également de générer une électricité sobre en carbone.

Leader agro-industriel en Afrique de l'Ouest, SIFCA opère en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Nigeria, au Liberia et au Sénégal, à travers une dizaine de sociétés. SIFCA emploie plus de 33 000 employés et s'approvisionne en matière première auprès de plus de 110 000 petits planteurs.

Cette ligne de crédit de 90 millions d'euros mise à la disposition de SIFCA par Proparco (chef de file), FMO et Société Générale servira à financer son plan d'investissement. En soutenant la croissance d'un acteur qui opère dans des zones rurales et dans des pays post-conflit, le projet aura de forts impacts économiques et sociaux.

Ainsi, dans les 5 prochaines années, l'extension des activités générées par ce projet soutiendra la création ou le maintien de plus de 180 000 emplois directs et indirects dans les cinq pays concernés (environ 33 000 emplois directs et 150 000 emplois indirects, par l'intermédiaire des petites exploitations agricoles familiales). Le projet contribuera à la formation et au transfert de technologie et de savoir-faire car SIFCA propose un accompagnement technique aux agriculteurs pour les former aux bonnes pratiques agricoles.

La croissance des activités de SIFCA soutenue par ce financement permettra également de développer une chaine de valeur locale et d'améliorer l'offre de biens de 1ère nécessité. La production d'huile alimentaire et de sucre, produits de 1ère nécessité, sera en effet destinée aux marchés locaux et se substituera aux importations en provenance d'Asie. Cela permettra de baisser les prix des produits alimentaires de base et contribuera à l'autosuffisance alimentaire de l'Afrique de l'Ouest. Le caoutchouc sera entièrement exporté du fait de l'absence d'unité de production de pneus dans la région.

Enfin, ce projet permettra de développer les infrastructures sociales dans des zones rurales et enclavées. SIFCA entretient et réhabilite régulièrement les routes, gère des écoles, des dispensaires, des infirmeries et des infrastructures d'approvisionnement en eau courante auxquelles ont accès les employés, leurs familles et les communautés avoisinantes.

Une partie de l'investissement inclut également le projet Biokala, une centrale biomasse d'une capacité de 46 MW produisant de l'électricité à partir de déchets de palmiers, qui permettra aux populations de Côte d'Ivoire d'accéder à une source d'électricité sobre en carbone.

Ce financement répond à notre mandat de soutien de l'agriculture en Afrique Sub-saharienne, notamment dans certains Pays les Moins Avancés et post-conflit, souligne Delphine Moreau, référente agro-industrie dans la division Industrie, Agriculture et Services de Proparco. Ce financement sera accompagné d'un plan d'action environnemental et social qui nous permettra d'accompagner SIFCA et ses filiales dans l'amélioration de leurs pratiques E&S.

À propos de Proparco

Filiale de l'AFD dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis plus de 40 ans pour promouvoir un développement durable en matière économique, sociale et environnementale. Proparco participe au financement et à l'accompagnement d'entreprises et d'établissements financiers en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou encore au Moyen- Orient. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l'agro-industrie, les institutions financières, la santé, l'éducation... Ses interventions visent à renforcer  la contribution des acteurs privés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), adoptés par la communauté internationale en 2015. Dans ce but, Proparco finance des sociétés dont l'activité participe à la création d'emplois et de revenus décents, à la fourniture de biens et de services essentiels, ainsi qu'à la lutte contre le changement climatique. Plus d'informations : www.proparco.fr

22691 proparco


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

La Gambie et les Emirats arabes unis signent un accord de protection mutuelle de leurs investissements

La CEDEAO veut adopter un plan d’action pour rapatrier les biens culturels africains détenus à l’étranger

Ghana : le Fonds vert pour le climat octroie 20 millions $ à la résilience des femmes aux changements climatiques

La BAD exclut Lutoyilex Construct Ltd et son directeur général pour une durée de 36 mois pour pratiques frauduleuses

 
FINANCE

Afrique du Sud : le rand continue sa résistance face au dollar, soutenu par la conviction d'une baisse future des taux aux Etats-Unis

Zambie : Stanbic Bank recevra un prêt de 15 millions $ de la SFI pour soutenir des PME dirigées par des femmes

La Banque européenne d'investissement envisage d'investir 33,7 millions $ dans des PME en Angola

Le britannique AgDevCo annoncé dans un investissement dans le secteur agroalimentaire en Tanzanie

 
ELECTRICITE

Algérie : le renouvelable et le nucléaire à la rescousse pour réduire la dépendance au gaz

Zimbabwe : Power Ventures propose de construire une centrale solaire de 107 MW à Chidome

Egypte : des développeurs indépendants désireux d’implanter 2 150 MW de centrales éoliennes

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Mauritanie : Expro remporte un contrat pour mettre hors service le champ pétrolier Chinguetti II

Ghana : un ancien patron de la GNPC soulève le manque de transparence dans les récents accords de GNL

Nigeria : la NNPC publie des lettres d’attribution des nouveaux swaps pétroliers

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

 
MINES

Botswana : Kavango acquiert une nouvelle licence de prospection à Ditau

Tanzanie : la durée de vie de la mine New Luika prolongée jusqu’en 2025

Namibie : la mine d’uranium Rössing est désormais une propriété chinoise

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

 
TELECOM

Ouganda : la taxe sur les réseaux sociaux n’a généré que 17,4 % de la somme annuelle escomptée en 2018

Zimbabwe: le ministre des télécoms demande aux ambassadeurs de vendre la vision TIC du pays à l’étranger

Ghana : 2000 coupures de fibre optique et 600 vols d’équipements, seulement pour le 1er semestre 2019

Rapport de TM Forum sur le processus d’appel d’offres : vers la fin d’un système obsolète ?

 
FORMATION

La Fondation Mondiale contre la Faim propose des bourses aux jeunes Africains dans le domaine de l'alimentation et de l'agroalimentaire

L’Université inter-Etat Cameroun-Congo va ouvrir ses portes en octobre 2019

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

 
COMM

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro