AB InBev envisage d’ouvrir sa première brasserie au Mozambique durant le second semestre 2019

 (Agence Ecofin) - AB InBev, le chef de file mondial de l’industrie brassicole compte lancer sa première usine sur le sol mozambicain pendant la seconde moitié de l’année 2019. L’information relayée par Bloomberg a été annoncée par Carlos Brito (photo), PDG de la compagnie.

L’investissement dont le montant n’a pas été divulgué permettra de doter l’infrastructure d’une capacité de production de 2 millions d’hectolitres.

Ce nouveau projet du groupe basé à Leuven augure une bataille avec Heineken, l’autre mastodonte de l’industrie qui l’a devancé en annonçant en décembre dernier, l’implantation d’une brasserie à Maputo pour 100 millions $ avec la première bouteille prévue pour être écoulée d’ici le premier semestre 2019.   

Globalement, cette marque d’intérêt de AB InBev pour le Mozambique reflète sa stratégie visant à solidifier sa présence sur le continent africain afin de tirer parti du boom actuel de la consommation de bière et de celui à venir du fait de l’accroissement démographique et de l’urbanisation rapide. 

Fort de cette vision, la multinationale a fait savoir qu’elle ouvrirait une nouvelle ligne de production au Nigeria vers la fin de ce mois, afin de devenir le dauphin d’Heineken et avait annoncé en mars dernier un investissement de 100 millions $ dans l’installation d’une brasserie à Dodoma en Tanzanie.  

« Nous sommes très excités à l’idée de bâtir en Afrique. Là où les autres voient le risque, nous nous voyons l’opportunité.», souligne M. Brito.  

Espoir Olodo 


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro