Ecofin Hydrocarbures

Gabon : en 2016, la SOGARA a augmenté de 11% son volume de brut traité et réduit de 25% ses importations

(Agence Ecofin) - En vue de combler son déficit structurel en gasoil et en butane en 2016, la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), seul opérateur de la branche raffinerie a importé des produits pétroliers raffinés à hauteur de 185 890 tonnes métriques contre 248 945 tonnes métriques en 2015, soit une baisse de 25,3%.

Elle a dans le même temps, consolidé ses performances industrielles dans le prolongement des résultats de l’année précédente. Dans ce sens, la SOGARA a observé une augmentation du volume de brut traité. Il s’est accru de 11%, se situant à 1 007 568 tonnes métriques en 2016 contre 907 783 tonnes métriques en 2015.

Sur le plan commercial, les ventes locales des produits pétroliers raffinés ont baissé en 2016, notamment le gasoil (-11,1%) et le pétrole lampant (-5,6%), suite à la contraction des consommations de ces produits. Le chiffre d’affaires a ainsi chuté de 23,6% pour se situer à 268,07 milliards de FCFA en 2016.

Cette évolution a été exacerbée par la diminution des prix des produits pétroliers en début d’année, du fait de la réactivation du mécanisme d’indexation des prix à la pompe.

Au chapitre des investissements, la raffinerie revendique un accroissement de 8,5% des investissements avoisinant les 2,3 milliards de FCFA, essentiellement consacrés à l’achat d’une chaudière, des compteurs et des appareils de laboratoire d’analyse.

Stéphane Billé  


Ecofin Hydrocarbures     


Player


BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android