Imprimer cette page
vendredi, 13 septembre 2019 19:44

Afrique du Sud : Distell accuse AB InBev/SABMiller de violation de règles de fusion

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En Afrique du Sud, Distell, le producteur sud-africain de vins et de spiritueux a récemment accusé la fusion AB InBev/SABMiller de 2016 d’avoir conduit à des pratiques restrictives sur le marché.

D’après les détails rapportés par Reuters, Distell indique que l’opération a notamment poussé les concurrents à retirer les supports publicitaires de leurs points de vente.  

Alors que la Commission de la concurrence (CCSA) a déjà rejeté ces allégations, l’entreprise a demandé au Tribunal de la concurrence de mener un examen détaillé et une enquête complète sur le sujet.

Réagissant face à ces accusations, SABMiller indique que les plaintes de Distell reflètent une volonté de réduire la concurrence, « demeurent sans fondement et méritent d’être rejetées ».   

Pour rappel, AB InBev a racheté SABMiller pour 112 milliards $. L’une des conditions exigées pour cette opération était la vente par SABMiller de ses 26 % de part dans Distell sur trois ans.

Espoir Olodo

Lire aussi :

23/05/2019 - AB InBev a investi plus de 200 millions $ en Afrique depuis sa fusion avec SABMiller en 2016

Informations supplémentaires

  • communiques: Non
  • couleur: N/A
Lu 634 fois Dernière modification le vendredi, 13 septembre 2019 22:37