Ethiopie : une nouvelle augmentation de 450 MW de la puissance du barrage de Grand Renaissance

(Agence Ecofin) - La capacité du barrage de Grand Renaissance a connu une nouvelle augmentation de 450 MW suite à l’amélioration des générateurs utilisés. Cette augmentation de puissance, qui est la seconde effectuée depuis le début des travaux, porte ainsi la capacité de l’infrastructure à 6 450 MW. Cela représente une augmentation de 1 200 MW par rapport aux 5 250 MW prévus au début des travaux.

Debretsion Gebremichael (photo), le ministre éthiopien de la communication et des technologies de l’information, qui a révélé cette information lors d’un discours fait pour le sixième anniversaire du début des travaux, a affirmé que ces derniers avaient été achevés à 56%. Selon lui, le barrage pourrait très prochainement débuter la génération de 750 MW d’électricité.

« La construction des stations électriques et lignes de transmission est déjà achevée. Tout ce qui reste, c’est la fixation des deux turbines de 375 MW chacune », a annoncé le ministre, en précisant que l’étape suivante sera le début du remplissage du réservoir.

Rappelons que le barrage de Grand Renaissance est au cœur d’une polémique entre les Etats éthiopien et égyptien. Le Caire craint que l’infrastructure ne diminue la jouissance du Nil qui est sa seule source d’eau douce. Des études sont actuellement en cours pour déterminer si ces craintes sont justifiées ou non.

Gwladys Johnson


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité