Ecofin Electricite

Cameroun : l’entreprise chinoise Hydrochina accepte le système « BOT » pour financer la construction du barrage de Song Dong (280 MW)

(Agence Ecofin) - « Build Operate and Transfer » (BOT). C’est le modèle de financement dont ont finalement convenu l’entreprise chinoise Hydrochina et le gouvernement camerounais, dans le cadre du projet de construction du barrage de Song Dong (280 MW) sur le fleuve Sanaga.

Le ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna, explique que depuis 2016, année de début des négociations, « ce projet a été transformé en BOT au regard de la soutenabilité de la dette par l'Etat ». D’après le membre du gouvernement, le « Build Operate and Transfer » est une technique de financement où les prêteurs (la Banque de Chine, dans le cas d'espèce) acceptent de financer un projet en se basant uniquement sur sa rentabilité et sa valeur propres. Le remboursement du prêt pour le barrage de Song Dong, d’un montant de 375 milliards FCFA, dépendra alors principalement du cash-flow généré par le projet lui-même.

« Les études d’avant-projet détaillé sont terminées et doivent être validées par le gouvernement, ceci après le recrutement d’un bureau d’études techniques. Un accord de développement du projet est en cours d'élaboration entre le gouvernement et la partie chinoise », explique le ministre de l’Eau.

S.A


Ecofin Electricité     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android