Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Mali : Kenié Energie Renouvelable lance l’appel d’offres EPC pour la construction de la centrale hydroélectrique de Kenié

  • Date de création: 08 juin 2018 17:51

(ERANOVE) - Etape supplémentaire après la signature de la convention de concession pour le financement, le développement, la construction et l’exploitation de la centrale hydroélectrique de Kenié, le groupe industriel panafricain Eranove et Envol Afrique, à travers leur filiale Kenié Energie Renouvelable, poursuivent le développement du projet avec le lancement de l’appel d’offres EPC (« Engineering, Procurement, and Construction », soit « Ingénierie, Fourniture des équipements et Construction)». Il s’agit dans cette étape de sélectionner le principal acteur de la construction de la centrale hydroélectrique. Quatre groupements ont été présélectionnés : Sinohydro, Sogéa/Voith/Cegelec, SGTM Maroc et China Gezhouba Group Company.

L’objectif de la centrale hydroélectrique de Kenié consiste à aménager les chutes du même nom, situées sur le fleuve Niger, à environ 35 km en aval de Bamako. Avec une puissance installée de 42 MW, cet aménagement contribuera à améliorer la situation énergétique au Mali. Une attention particulière sera portée aux impacts environnementaux et sociaux tout au long de la mise en œuvre du projet.

L’ensemble des ouvrages principaux à étudier, réaliser et mettre en service dans le cadre du contrat comprennent notamment : un seuil de prise déversant d’environ 1000 m de long, une usine hydroélectrique basse chute comprenant trois groupes de 14 MW, un système d’évacuation de l’énergie reliant la centrale au réseau national, une cité d’habitation et de bureaux nécessaires à l’exploitation de l’aménagement, les routes d’accès provisoires et définitives aux différents ouvrages.

M. Marc Albérola (photo), Président de Kenié Energie Renouvelable et Directeur général d’Eranove, a commenté : « Le lancement de l’appel d’offres marque une étape décisive pour la réalisation de la centrale hydroélectrique de Kenié. Je tiens ici à remercier tous nos partenaires publics et privés sans qui nous n’aurions pu atteindre cette étape. »

À propos d’Eranove

Le Groupe Eranove est un acteur industriel de premier plan dans la gestion de services publics et la production d’électricité et d’eau potable en Afrique de l’Ouest. Le Groupe est présent en Côte d’Ivoire (SODECI, CIE, CIPREL, AWALE, SMART ENERGY) depuis plusieurs décennies, au Sénégal (SDE) depuis 1996, en République démocratique du Congo via un contrat de services avec la REGIDESO depuis 2013 et au Mali (KENIE Énergie Renouvelable) depuis 2015. Avec une capacité de production électrique opérée d’environ 1 250 mégawatts (MW) et une production d’eau potable de 436 millions de m3 en Afrique, le groupe Eranove emploie environ de 8 900 collaborateurs dont il intègre les compétences et les savoir-faire au service de 1,9 million de clients pour l’électricité et 1,77 million pour l’eau. Acteur responsable, le Groupe est engagé au travers de ses filiales sur l’ensemble des enjeux de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et sur les certifications qualité ISO 9001, sécurité OHSAS 18001 et environnement ISO 14001. En juin 2016, KENIE Énergie Renouvelable a été primée par le magazine EMEA Finance à Londres.

Pour plus d’informations : www.eranove.com

À propos d'ENVOL

Le Groupe ENVOL est un groupe d’investisseurs privés, structurés au travers de plusieurs sociétés holdings opérationnelles évoluant dans divers secteurs d’activités. Le Groupe ENVOL génère un chiffre d’affaires de 100 milliards de FCFA et emploie directement plus de 2000 personnes. Il est présent dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest dont notamment : la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Sénégal, la Guinée Bissau et la Guinée Conakry.

Le Groupe ENVOL intervient dans les domaines ci-après :

  • Energie à travers sa participation dans Kenié Energie Renouvelable ;
  • Industrie à travers sa branche ENVOL Développement, avec des usines en Côte d’Ivoire (Tôle Ivoire SA, Filivoire SA, Chimicolor SA, Atou SA), au Mali (Tolmali SA, Jal Mali SA), en Guinée (Métal Guinée SA, Jal Guinée SA) au Sénégal (CSTM SA, Chimie Sénégal-SA) ;
  • Technologie de l’Information et de la Télécommunication à travers sa branche ENVOL Afrique, actionnaire des filiales d’Orange au Mali, au Niger, en Guinée Conakry et en Guinée Bissau ;
  • Logistique, Transit et Service à travers les sociétés Packing Services et TTS en Côte d’Ivoire;
  • Immobilier à travers sa branche ENVOL Immobilier qui vient de réaliser en Partenariat Public-Privé, la nouvelle cité ministérielle de Diamniadio au Sénégal.

15748 electricit


Ecofin Electricité     



 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité