La BAD va financer la construction de deux centrales hydroélectriques au Gabon

La BAD va financer la construction de deux centrales hydroélectriques au Gabon

(Agence Ecofin) - Le 4 janvier dernier, la Banque africaine de développement (BAD) et le Consortium GPC-ERANOVE ont signé une lettre d’intention pour le financement au Gabon des centrales hydroélectriques de Ngoulmendjim (73 MW) et de Dibwangui (15 MW).

Selon les termes de ce document, soumis suite à un appel à manifestation d’intérêt, la BAD confirme son intention d’agir en tant que co-arrangeur et co-prêteur, à hauteur de 160 millions d’euros, auprès de la société de financement, Africa Finance Corporation (AFC), dans le financement de ces ouvrages hydroélectriques.

Il est à noter que cette lettre d’intention intervient après la signature, le 26 octobre dernier, avec la République gabonaise à Libreville, des contrats d’achat d’énergie électrique de Ngoulmendjim et de Dibwangui, portés respectivement par les sociétés Asokh Energie et Louetsi Hydro.

Stéphane Billé


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité