Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Elec

Grande Renaissance : l’Egypte veut remplacer le Soudan par la Banque mondiale dans les négociations

  • Date de création: 02 janvier 2018 18:40

(Agence Ecofin) - L’Egypte vient de soumettre à l’Ethiopie, une proposition relative à la sortie du Soudan des discussions sur la construction du barrage de la Grande Renaissance. A la place, le pays propose l’introduction de la Banque mondiale, en tant que médiateur.

« L’Egypte croit que la Banque mondiale est neutre et déterminante et qu’elle pourrait faciliter les discussions entre les deux parties, tout en évitant les interprétations et manipulations politiques.», a affirmé Sameh Shoukry, le ministre égyptien des affaires étrangères, lors d’une visite de travail en Egypte.

Cette proposition semble, pour le moins, ne pas emballer la partie éthiopienne. Cette dernière estime, en effet, que toutes les discussions techniques relatives au barrage se feront en présence du Soudan. « L’Ethiopie reste ferme sur sa conviction que les trois pays sont capables de résoudre tous les désagréments d’ordre technique relatifs au barrage, sans l’intervention d’une partie tierce.», a affirmé Worqneh Gebeyehu, le ministre éthiopien des affaires étrangères. Le pays remet également en question la neutralité de la Banque mondiale.

Le barrage de la Grande Renaissance, d’une puissance de plus de 6 000 MW, pour un coût de 4,8 milliards $ financé sur fonds propres par l’Ethiopie, est au cœur d’une tension régionale. L’Egypte craint, en effet, que sa mise en place ne réduise la part des eaux du Nil lui parvenant et ne rende plus difficile son accès à l’eau potable.

Les trois pays ont mandaté les cabinets d’étude français BRL et Artelia pour évaluer l’impact de l’infrastructure sur la fourniture en eau potable de l’Egypte. L’un des actuels points d’achoppement du processus de négociation est que l’Ethiopie et le Soudan ont refusé d’approuver le premier jet du rapport d’enquête soumis par la BRL qui effectue 70% des enquêtes. Les deux pays estiment en effet que les enquêtes menées ne respectent pas les termes de référence mis en place pour le projet.

L’infrastructure est réalisée à plus de 63%.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



 
GESTION PUBLIQUE

Namibie: le gouvernement souhaite attirer 1 milliard $ d'investissements dans le pays, d'ici à 2021

Burkina Faso: le gouvernement va lancer un vaste programme de 309 millions $ pour réhabiliter ses axes routiers

Afrique-USA: Donald Trump veut doubler les échanges commerciaux bilatéraux avec le continent d'ici les prochaines années  

L’ONU prévoit un doublement de la population d'Afrique subsaharienne d'ici 2050

 
FINANCE

Ethiopian Airlines et Asky Airlines annoncent des vols directs entre Johannesbourg et Libreville, Douala, Lagos et Lomé

Nigéria : les banques contraintes de réinventer l’activité de crédit, au risque de connaître des baisses sur leurs bénéfices

Entrée confirmée pour le Commonwealth Development Corporation au Capital de BMCE Bank of Africa

Maroc: l’usine du groupe pharmaceutique américain Mylan entre en production

 
AGRO

Ghana : le prix d’achat du cacao restera inchangé durant la campagne intermédiaire 2018/2019

Tanzanie : les devises d’exportation de noix de cajou ont chuté à 196,5 millions $ en 2018

Mali : un projet d’inclusion des filières agricoles pour bancariser plus de 440 000 petits producteurs

Nigeria : Darma Rice Mill injectera 50 millions $ dans une rizerie dans l’Etat de Katsina

 
HYDROCARBURES

Les sociétés publiques chinoises du pétrole auront le 4e plus gros CAPEX dans le secteur pétrolier africain entre 2019 et 2023

Engie lance un emprunt obligataire de 1,7 milliard de dollars

Mozambique : la décision finale d’investissement sur le plus grand projet de GNL du pays a été prise

Congo : un rapport de Havoc confirme l’excellente qualité du réservoir du puits TLP-103C sur Tilapia

 
MINES

Afrique du Sud: Transnet assurera le transport des produits de United Manganese of Kalahari, grâce à un contrat de 585 millions $

Rwanda : la première raffinerie d’or du pays ouvre ses portes avec une capacité de 6 tonnes par mois

L'Afrique du Sud veut accroître sa part de marché dans le secteur minier de la RDC

Ghana : pour l’ancien président Kufuor, le secteur minier local a le potentiel pour produire des milliardaires locaux

 
TELECOM

Le Bénin confie à l’A4AI, l’étude sur l’amélioration de l’accès aux communications électroniques et de la poste dans le pays

Egypte : la contribution des TIC au PIB est passée de 15 à 18 % durant les neuf derniers mois 

Une délégation d’entreprises congolaises en mission de prospection dans le numérique en France

Nigeria: l’ultimatum de 30 jours servi aux opérateurs pour régulariser leurs tours télécoms illégales, a expiré

 
FORMATION

L’École de Design de Nantes Atlantique va ouvrir au Bénin un campus spécialisé en design numérique, ouvert à toute l’Afrique

La coopération franco-allemande lance un appel à candidatures pour la formation de Jeunes Entrepreneurs ouest africains

France Université Numérique propose une formation certifiante en ligne sur l’urbanisme durable

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

 
COMM

Les Marocains de RAPP désignés agence de communication africaine de l’année à l’African Cristal media & advertising summit

Prix africains du Fact-Cheking : Africa Check attend les candidatures jusqu’au 30 juin

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité