Ecofin Hydrocarbures

Gabon : le ministre annonce une nouvelle raffinerie et une industrie pétrochimique

(Agence Ecofin) - L’exploitation du potentiel pétrolier du Gabon se conjuguera avec l’émergence d’une industrie pétrochimique sur la zone franche de l’île Mandji et une nouvelle raffinerie qui portera au triple la capacité nationale de raffinage actuelle de 16 000 barils/ jour, a expliqué mercredi dernier le ministre gabonais du Pétrole, M. Etienne Ngoubou, en marge du 5eme Congrès du pétrole africain (CAP V) tenu à Libreville.

« Pour ce qui est du Gabon, nous avons également décidé de la construction d’une nouvelle raffinerie qui aura pour objectif de tripler la capacité des raffineries actuelles évaluée à 16 000 barils par jour. La nouvelle raffinerie se donne pour mission d’atteindre 60 000 barils/jour dans sa première phase », a déclaré Etienne Ngoubou, selon gabonreview.com.

La nouvelle orientation du Gabon intervient alors que le gouvernement se prépare à ouvrir des consultations pour l’attribution d’un domaine pétrolier offshore de 40 blocs, de profondeur variant entre 800 et 4000 m, qui attirent déjà les majors comme Exxon, Marathon, Total, Sinopec...

Mais, le gouvernement gabonais, qui entend tirer le maximum de profit de son potentiel, conçoit un nouveau code pétrolier et projette de faire passer de 20% à 40% les retombées du pétrole en termes de taxes, de profits et de sous-traitance.


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas