Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Hydro

L’Angola pille-t-il les ressources pétrolières congolaises?

  • Date de création: 14 janvier 2012 21:53

(Agence Ecofin) - Alors que de nombreux observateurs accusent le Rwanda de piller les richesses minières du sous-sol à l’Est du Congo, un article du journal Le Potentiel réactive un débat d’une toute autre ampleur sur le pompage par l’Angola du pétrole situé dans une zone maritime revendiquée à l’Ouest par Kinshasa : « L’Angola doit au moins 10 milliards USD à la RDC » affirme la Une du quotidien de Kinshasa sur la base d’un calcul certes simpliste mais assez parlant pour susciter une réponse immédiate du directeur de cabinet du Premier ministre angolais qui dénonce des « estimations à caractère fantaisiste qui ne contribueraient qu'à plomber les dispositions actuelles de nos deux Etats ».

Il est vrai qu’à l’observation de la carte géographique, on comprend mal comment la RDC ne serait pas légitimement propriétaire d’une part significative des blocs situés au large de ses côtes et notamment le fameux bloc 15 dit le « joyau de la production angolaise », riche de réserves estimées à 4 milliards de barils.

967_angola1

La polémique est ancienne. Déjà en 2005, l’analyste Pierre Mbemba déclarait dans une interview au Potentiel : « D’après la Commission Intérimaire du Courant de Guinée (CICG), on nous reconnaît la zone d’exploitation exclusive d’une superficie de 68 400 km2 mais nous n’en faisons absolument rien. Les blocs 14 et 15 se trouvent dans cette zone que nos frères angolais sont en train d’exploiter à notre dépend. »

Le débat avait ensuite pris de l’ampleur à la suite de la publication de câbles Wikileaks. En Juillet 2007, selon une dépêche d’ambassade à Kinshasa, une commission mixte Angola-Congo aurait convenu du partage à 50/50 des recettes provenant de la production de nouveaux puits de pétrole à découvrir dans un champ offshore dit « Zone d’intérêt commun (ZIC) » qui s’étend sur une bande de 10 km sur 375 km.

  967_angola2

Cet arrangement ne concernait pas les puits actuels qui comprennent le bloc 15 et éventuellement les blocs 14, 0 et 1. Il s’agissait également de partager l’exploitation d’une autoroute reliant Luanda et Cabinda, et d’un oléoduc. Mais finalement cet accord ne sera pas signé et les relations entre les deux pays prendront une tournure conflictuelle, notamment à travers des expulsions réciproques de ressortissants et le boycott par le président Dos Santos du sommet 2007 de la SADC organisé à Kinshasa.

Depuis ce temps le conflit couve. La RDC a déclaré ne pas avoir reçu sa part des recettes d’exploitation de gisements dont elle revendique la propriété territoriale, et a mis en place une commission composée de 35 experts, dirigée par un proche du président Kabila, le professeur Kabuya Lumuna. Les Etats Unis invités à entreprendre une médiation sont restés jusqu’à ce jour très réservés. De forts soupçons de corruption de haut dirigeants congolais qui auraient œuvré en faveur des intérêts angolais viennent compliquer davantage le dossier.

Selon les documents Wikileaks, l’Angola aurait articulé une offre de 600 millions USD d’arriérés pour l’utilisation de l’espace maritime congolais. Mais la RDC, prenant conscience de ses droits et du bénéfice économique gigantesque dont elle est privée, aurait décidé de recourir à l’arbitrage international.

Dans son droit de réponse au quotidien Le Potentiel, le directeur de cabinet du PM angolais reconnaît la divergence et déclare attendre « la confrontation de nos données techniques respectives » qui permettraient, selon lui, de parvenir à un nouvel accord de délimitation d’une Zone d’intérêt commun, reprenant ainsi à son compte la vieille ficelle des négociateurs : « Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi, je peux envisager de le partager… »




 
GESTION PUBLIQUE

La CCI de Paris réduit le montant des dommages réclamé par Santullo Sericom à l’Etat gabonais de 328 à 90 milliards de FCFA

Egypte: les revenus touristiques de l'année 2018-2019 ont atteint 12,5 milliards $, un record

Au Maroc, « Dar el Oumouma » veut offrir une maternité dans la sécurité et la dignité

La BEI appuie l’adhésion du Togo, du Niger et du Cameroun à l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique

 
FINANCE

Botswana : Grit Real Estate Income Group monte à 30 % dans le capital de la société immobilière Letlole La Rona Limited

Au Nigeria, la plateforme de recrutement de chauffeurs professionnels Drivers NG reçoit un investissement de GreenTec Capital

Le fonds panafricain ECP annonce la cession partielle de ses parts dans Oragroup à une caisse de retraite de Côte d’Ivoire

Bien que plutôt rentable, le financement de l’Afrique via des émissions de titres d’obligations ou d’actions reste marginal

 
AGRO

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

L’Égypte veut doubler sa superficie plantée en soja en 2019/2020

Côte d’Ivoire : Cargill investira 7,7 millions $ dans ses programmes de production durable du cacao sur 3 ans

Huile de palme : la production mondiale devrait connaître une croissance modeste en 2020

 
ELECTRICITE

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

Zambie : la BAD et le Fonds vert pour le climat mettent à disposition 154 millions $ pour installer 100 MW d’énergie propre

 
MINES

Guinée : l’État confie à Sycamore Mining le développement d’une ancienne mine d’or de Semafo

Namibie : Namdeb Holding cherche à obtenir des allégements fiscaux pour développer ses activités

Côte d’Ivoire : Endeavour augmente la capacité de l’usine CIL d’Ity

Ghana : le ministère approuve l’octroi d’un bail minier pour le projet Akrokeri-Homase

 
TELECOM

Mali : le personnel d’Orange en grève

L’Ethiopie veut attirer des investissements sud-coréens dans le secteur des TIC

Des entreprises françaises en mission de prospection dans les secteurs TIC d'Ouganda

L’Ouganda démarre la fabrication d’ordinateurs et de téléphones mobiles

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

 
COMM

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Cameroun : près de 400 journalistes francophones réunis à Yaoundé, dans le cadre des 48e assises de l’UPF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures