Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Hydro

L’Angola pille-t-il les ressources pétrolières congolaises?

  • Date de création: 14 janvier 2012 21:53

(Agence Ecofin) - Alors que de nombreux observateurs accusent le Rwanda de piller les richesses minières du sous-sol à l’Est du Congo, un article du journal Le Potentiel réactive un débat d’une toute autre ampleur sur le pompage par l’Angola du pétrole situé dans une zone maritime revendiquée à l’Ouest par Kinshasa : « L’Angola doit au moins 10 milliards USD à la RDC » affirme la Une du quotidien de Kinshasa sur la base d’un calcul certes simpliste mais assez parlant pour susciter une réponse immédiate du directeur de cabinet du Premier ministre angolais qui dénonce des « estimations à caractère fantaisiste qui ne contribueraient qu'à plomber les dispositions actuelles de nos deux Etats ».

Il est vrai qu’à l’observation de la carte géographique, on comprend mal comment la RDC ne serait pas légitimement propriétaire d’une part significative des blocs situés au large de ses côtes et notamment le fameux bloc 15 dit le « joyau de la production angolaise », riche de réserves estimées à 4 milliards de barils.

967_angola1

La polémique est ancienne. Déjà en 2005, l’analyste Pierre Mbemba déclarait dans une interview au Potentiel : « D’après la Commission Intérimaire du Courant de Guinée (CICG), on nous reconnaît la zone d’exploitation exclusive d’une superficie de 68 400 km2 mais nous n’en faisons absolument rien. Les blocs 14 et 15 se trouvent dans cette zone que nos frères angolais sont en train d’exploiter à notre dépend. »

Le débat avait ensuite pris de l’ampleur à la suite de la publication de câbles Wikileaks. En Juillet 2007, selon une dépêche d’ambassade à Kinshasa, une commission mixte Angola-Congo aurait convenu du partage à 50/50 des recettes provenant de la production de nouveaux puits de pétrole à découvrir dans un champ offshore dit « Zone d’intérêt commun (ZIC) » qui s’étend sur une bande de 10 km sur 375 km.

  967_angola2

Cet arrangement ne concernait pas les puits actuels qui comprennent le bloc 15 et éventuellement les blocs 14, 0 et 1. Il s’agissait également de partager l’exploitation d’une autoroute reliant Luanda et Cabinda, et d’un oléoduc. Mais finalement cet accord ne sera pas signé et les relations entre les deux pays prendront une tournure conflictuelle, notamment à travers des expulsions réciproques de ressortissants et le boycott par le président Dos Santos du sommet 2007 de la SADC organisé à Kinshasa.

Depuis ce temps le conflit couve. La RDC a déclaré ne pas avoir reçu sa part des recettes d’exploitation de gisements dont elle revendique la propriété territoriale, et a mis en place une commission composée de 35 experts, dirigée par un proche du président Kabila, le professeur Kabuya Lumuna. Les Etats Unis invités à entreprendre une médiation sont restés jusqu’à ce jour très réservés. De forts soupçons de corruption de haut dirigeants congolais qui auraient œuvré en faveur des intérêts angolais viennent compliquer davantage le dossier.

Selon les documents Wikileaks, l’Angola aurait articulé une offre de 600 millions USD d’arriérés pour l’utilisation de l’espace maritime congolais. Mais la RDC, prenant conscience de ses droits et du bénéfice économique gigantesque dont elle est privée, aurait décidé de recourir à l’arbitrage international.

Dans son droit de réponse au quotidien Le Potentiel, le directeur de cabinet du PM angolais reconnaît la divergence et déclare attendre « la confrontation de nos données techniques respectives » qui permettraient, selon lui, de parvenir à un nouvel accord de délimitation d’une Zone d’intérêt commun, reprenant ainsi à son compte la vieille ficelle des négociateurs : « Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi, je peux envisager de le partager… »


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

La société zambienne Yalelo reçoit un investissement de 6 millions $ de Finnfund pour accroître sa production

 
AGRO

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

À l’initiative d’Afruibana, les producteurs ACP de bananes lancent l’Appel d’Abidjan

L’Egypte signe un accord avec l’Italie pour l’installation de 10 silos à blé verticaux

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

Azercosmos OJSC signe un contrat avec Intersat pour fournir de la connectivité satellite en Afrique

Juniper Intakes Limited a fourni au Kenya les solutions TIC pour le recensement général de la population

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

L’Advertising Week Africa est reportée au premier semestre 2020

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures