Le Liberia et Sime Darby, le grand désenchantement ?  

Le Liberia et Sime Darby, le grand désenchantement ?  

(Agence Ecofin) - Le groupe malaisien Sime Darby se dirige-t-il vers une désillusion au Liberia ?

L’entreprise qui se disait depuis 2009, convaincue par le potentiel du pays pour l’expansion de l’huile de palme examinerait actuellement un désengagement de ses opérations dans l’oléagineux et le caoutchouc, rapporte Reuters.

Si la compagnie avait signé cette année là, un contrat de concession de 63 ans portant sur 220 000 hectares de terres dans le nord-ouest du pays près de 10 ans plus tard, le bilan n'est pas reluisant. 

D’après des sources interrogées par Reuters qui ont requis l’anonymat, Sime Darby connaît une lenteur de l’activité de plantation avec seulement une superficie de 10 000 hectares entrée en production.

Cette situation est liée à de nombreux vents contraires comme l’épidémie d’Ebola qui s’est déclenchée en 2014 et des normes environnementales de plus en plus strictes.

En effet, le groupe doit faire face à l’image de son concurrent indonésien, Sinar Mas, à des pressions de plus en plus fortes de la part d’organisations environnementales qui les poussent à plus de durabilité dans leurs opérations.

Sur le plan comptable, le groupe qui aurait investi plus de 200 millions $ dans le pays a enregistré une dépréciation des actifs de 51,3 millions $ en 2017 et de 27 millions $ en 2018 d’après Reuters.

« En fin de compte, tout tourne autour des rendements et la direction de l’entreprise doit en répondre auprès du conseil », a indiqué une des sources.

Il faut noter que l’annonce intervient alors que le président George Weah a fait savoir que le pays ne pouvait pas se priver d’un « investisseur important comme Sime Darby » et que son gouvernement « ferait de son possible pour assurer que les investissements soient maintenus »

Pour rappel, Sime Darby dispose de la plus large superficie plantée en palmier à huile de la planète.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro