L’Allemagne exige du Zimbabwe une indemnisation pour les terres saisies dans le cadre de la réforme agraire

(Agence Ecofin) - Le Zimbabwe doit verser des indemnisations aux fermiers allemands dépossédés de leurs terres dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme agraire. C’est ce qu’a déclaré à la BBC l’ambassadeur d’Allemagne à Harare, Thorsten Hutter.

« Nous avons un certain nombre de citoyens allemands qui ont investi au Zimbabwe après l'Indépendance et qui ne sont plus ici. Nous avons un cas particulier où l'indemnisation était le verdict d'un tribunal international et elle devrait être appliquée. Je crois que cela fait partie du processus que le gouvernement doit respecter », a estimé le diplomate.

Lancée dans les années 2000 afin de corriger les inégalités dans l’accès aux terres agricoles zimbabwéennes, la réforme agraire pilotée par le gouvernement Mugabe avait conduit, en trois ans, à la saisie de 90% des terres appartenant à la minorité blanche du pays.

Les promesses d’indemnisations sont restées à ce jour lettre morte, le gouvernement évoquant des difficultés financières pour prouver sa bonne foi.

Si l’ambassadeur allemand relance une telle demande, c’est parce que le contexte s’y prête particulièrement. « Actuellement, Harare tente de renouer avec l'UE, après de longues sanctions imposées par Bruxelles à cause de rapports négatifs sur les droits de l'Homme et d'allégations de fraude électorale », précise le média britannique.

Souha Touré


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS