Algérie : le foncier urbain est en cours d’assainissement, selon le ministre de l’urbanisme

(Agence Ecofin) - Les réformes en cours devraient permettre de doter la plupart des villes algériennes d’un plan d’aménagement urbain viable. C’est ce qu’a déclaré à la presse Abdelmadjid Tebboune, le ministre algérien de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville et ministre du Commerce par intérim.

« Les extensions des grandes villes sont soumises depuis plus d'une année à des normes et instructions pour éviter toute forme d’anarchie. Ces mesures sont prises non seulement pour mettre fin au désordre que connaissent nos villes, mais aussi pour protéger les terres agricoles qui sont les premières victimes de ces pratiques », a expliqué le ministre.

A cette fin, les terres agricoles jouxtant les zones urbaines seront mises à contribution. « Elles demeurent parmi les outils d'urbanisation et requièrent, de ce fait, l'obtention d'autorisations d'exploitation. Ces terres agricoles, dont les études confirment, toutefois, leur faible rendement agricole, demeurent parmi le gisement urbain exploitable, sous forme deconstructions, espaces verts ou aires de loisirs », a-t-il précisé.

Souha Touré


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS