Alamine Ousmane Mey fait fermer 84 établissements de microfinance «illégaux» au Cameroun

(Agence Ecofin) - Au terme de contrôles effectués sur le terrain par ses collaborateurs, le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey (photo), vient de rendre publique une liste de 84 établissements de microfinance ne disposant pas l’agrément requis pour l’exercice de cette activité.

En «déclinant toute responsabilité pour tous les préjudices et autres conséquences que pourraient subir les clients de ces structures», le ministre Ousmane Mey enjoint «les promoteurs de ces différentes structures, de procéder sans délai à leur fermeture. Faute de quoi, il se réserve le droit de prendre à leur encontre toutes les sanctions prévues par la réglementation en vigueur».

Officiellement, le Cameroun compte environ 500 établissements de microfinance agréés par le ministère des Finances. Leur installation, jusque dans les zones rurales, a contribué, ces dernières années, à faciliter l’accès des populations rurales aux services bancaires.

Lire aussi

19-07-2013 - Le gouvernement camerounais retire les agréments à 33 établissements de microfinance

02-05-2013 - Un budget de 21 milliards de FCFA pour dynamiser le secteur de la microfinance

Player


Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits