Tanzanie: le directeur général de Halotel et celui de Zantel poursuivis en justice pour « sabotage économique »

(Agence Ecofin) - Le Vietnamien Le Van Dai (photo), le directeur général de Viettel Tanzania, opérant sous le nom commercial de Halotel, et l’Egyptien Sherif El-Barary, le directeur général de Zanzibar Telecom (Zantel), filiale du groupe télécoms luxembourgeois Millicom International Cellular (MIC), ont été placés en détention préventive le 6 juin 2018. Les deux hauts responsables, ainsi que quatre de leurs coaccusés dont deux Chinois et deux Tanzaniens, sont  poursuivis par la République de Tanzanie pour « sabotage économique »

Il leur est reproché des faits de conspiration, de fraude et d'évasion fiscale qui ont causé au gouvernement des pertes fiscales de plus de 1,2 milliard de shillings tanzaniens ( près de 530 000 dollars US).

Parmi les infractions à l’origine de ce trou financier,  le procureur Jacqueline Nyantori  a cité entre autres l'utilisation à travers des SIMBOX de 293 192 cartes SIM non enregistrées appartenant à Halotel et Zantel, l'importation et l'installation de matériel de communication, l'utilisation de réseaux de télécommunication, sans approbation de l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA). 

Les suspects sont sous le coup de la loi sur la criminalité économique et le crime organisé. Le procureur a expliqué que les faits qui leur sont reprochés courent de janvier 2017 à avril 2018.


Ecofin Télécom     


Player