Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Doraleh : le Gouvernement de Djibouti annonce la nationalisation des actions de Port de Djibouti SA

  • Date de création: 10 septembre 2018 10:54

(REPUBLIQUE DE DJIBOUTI ) - Le 22 février 2018, l’État djiboutien a mis fin de manière anticipée à la concession du terminal à conteneurs de Doraleh, attribuée en 2006 à la société Doraleh Container Terminal (DCT), entreprise contrôlée de facto par l’actionnaire minoritaire (à hauteur de 33,33%) DP World.

L’exécution de ce contrat de concession portait un préjudice grave aux intérêts fondamentaux de la République de Djibouti, aux impératifs de développement du pays et au contrôle de son infrastructure la plus stratégique.

Au regard de la fin anticipée du contrat de concession, le Port de Djibouti SA (PDSA), actionnaire majoritaire à hauteur de 66,64% de DCT, a résilié le 27 juillet dernier le pacte d’actionnaires (joint-venture) conclu avec DP World. Ce pacte d’actionnaires cédait de fait tous les pouvoirs à l’actionnaire minoritaire et transformait le majoritaire en simple observateur. Cette résiliation du pacte d’actionnaires a été prise dans le plus strict respect du droit djiboutien qui gouverne le pacte et les statuts de la société DCT.

Par un communiqué de presse en date du 5 septembre 2018, DP World a indiqué qu’une juridiction anglaise, la High Court of Justice of England and Wales, aurait imposé le respect du pacte d’actionnaires et fait interdiction à PDSA de révoquer les administrateurs de DCT.

Cette décision a été obtenue par DP World à l’insu de PDSA, sans que ce dernier ait été préalablement averti de l’introduction de cette procédure et sans qu’aucun débat contradictoire n’ait lieu. La communication de DP World ne souligne pas, évidemment, que la décision du tribunal britannique relève d’une simple mesure provisoire qui n’est de ce fait ni définitive, ni assortie de l’autorité de la chose jugée.

En réalité, la société DCT est aujourd’hui instrumentalisée, via le pacte d’actionnaires, à la seule fin de servir les intérêts du groupe DP World, « décidé de revenir à Doraleh coûte que coûte », et engagé dans une guérilla judiciaire et médiatique contre la République de Djibouti.

Aussi, pour préserver les intérêts fondamentaux de la Nation, protéger les intérêts légitimes de ses partenaires et mettre la situation de la société DCT (qui n’exploite plus le Port de Doraleh depuis la résiliation) en adéquation avec la réalité, la République de Djibouti, suivant Ordonnance du Président de la République en date du 9 septembre 2018, a décidé, avec effet immédiat, de nationaliser l’ensemble des actions et droits sociaux de PDSA dans la société DCT. Les représentants de l’État dans les organes sociaux de la société seront nommés par décret.

DP World n’aura donc plus qu’un seul interlocuteur, l’État djiboutien, avec lequel il devra discuter des conséquences de la résiliation de la concession.

PDSA, pour sa part, entend faire valoir ses droits au sein de la juridiction compétente et démontrera que la décision de résiliation du pacte d’actionnaires prise avant la nationalisation de sa participation était légitime et justifiée en droit et en fait.

La République de Djibouti entend, une fois encore clairement réaffirmer que le terminal à conteneurs de Doraleh ne saurait, en aucune circonstance, « revenir » sous le contrôle de DP World. Le contrat de concession a été résilié, le personnel et les actifs de la concession ont été transférés à une entreprise publique spécifiquement créée à cet effet et qui gère désormais cette infrastructure. La SGTD, société avec l’État Djiboutien comme unique actionnaire, a repris avec succès l’exploitation du terminal à conteneurs de Doraleh.

La « stratégie » de DP World qui consiste à tenter de s’opposer à la volonté d’un État souverain est irréaliste et la démarche vouée à l’échec. En tout état de cause, la multiplication des procédures juridiques, les campagnes de « fake news », les tentatives d’intimidations de l’État djiboutien et de ses partenaires stratégiques et commerciaux ne mènent nulle part. C’est la raison pour laquelle, dans cette affaire, seule une issue indemnitaire équitable en faveur de DP World, conforme aux principes du droit international, est envisageable.

20704 drapeau



Banner LNG Gestion et Economie

 
FINANCE

La société de paiement australienne Zip Co s’apprête à racheter la fintech sud-africaine PayFlex

Togo : coup d’envoi de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé

ARM-Harith lance un fonds d'infrastructures climatiques urbaines de 250 millions $ pour l’Afrique de l'Ouest

La start-up nigériane 54gene lève 25 millions $ pour contribuer à la découverte de nouveaux médicaments

 
AGRO

Soudan : le géant turc Alapala lancera une usine de production d’aliments pour bétail d’ici février 2022

Côte d’Ivoire : les broyages de cacao ont atteint 54 000 tonnes en août

Le distributeur Carrefour reprendra 6 magasins de Shoprite en Ouganda

Côte d’Ivoire : Koudijs Animal Nutrition lancera son unité de fabrication d’aliments pour volaille d’ici août 2022

 
ELECTRICITE

GERD : Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à la poursuite des négociations avec l’Union africaine

Zimbabwe : le gouvernement demande l’aide du Mozambique et de la Zambie pour combler le déficit énergétique

Afrique du Sud : FirstRand ne financera plus de centrales à charbon

Le canadien Awesense et le ghanéen Arthur Energy Advisors aident le Ghana et la Sierra Leone à réduire leurs pertes d'électricité

 
HYDROCARBURES

Nigéria : 11 usines de gaz de pétrole liquéfié et 2 stations-service non autorisées fermées à Abuja

Nigeria : Dangote recherche un prêt pour financer sa méga raffinerie de pétrole

Libye : le gouvernement encourage le retour dans le pays des compagnies pétrolières occidentales

Egypte : meilleurs résultats pour la société publique d’exploitation des pipelines sur l’exercice financier 2020-2021

 
MINES

Le Ghana signe un accord de 1,2 milliard $ avec Rocksure International pour l’exploitation de la bauxite

Ouganda : aucun gramme d’or vendu en juillet, après l’instauration d’une taxe à l’export

Au premier semestre 2021, Gemfields renoue avec le profit en Zambie et au Mozambique

Contrebande d’or au Nigeria : le gouvernement veut instaurer la peine de mort pour les trafiquants

 
TELECOM

La Gambie sollicite l'expertise du Ghana pour développer son secteur des télécoms

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

L’Angola s’est mis en quête d’un partenaire pour la gestion et l’exploitation des infrastructures d’Angola Telecom

Le Bénin reçoit 40,2 millions $ de la Chine pour densifier son réseau télécoms à haut débit

 
TRANSPORT

L’Angola et le Portugal scellent un accord de coopération en matière de transport routier

Mali : 27 millions USD pour l’aménagement de la voie de contournement de l’aéroport int’l de Mopti

Mali : 23 millions EUR de la BOAD pour la réhabilitation de la nationale n° 27, Bamako-Koulikoro

Bénin Terminal renforce ses équipements et se dote de deux nouveaux stackaces

 
ENTREPRENDRE

Avec Mando Foods&Co, Alain Branger promeut la consommation de produits agricoles ivoiriens

L’Ivoirien Moussa Badoh réussit à produire 35 tonnes de plantain par hectare

Burundi : les jeunes et les femmes au cœur de la promotion de l’entrepreneuriat et de la cohésion sociale (BAD)

Les Béninois Aurelle Noutahi et Basile Barrincio créent une alternative africaine à Google Images

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

Via Ovétal, la Camerounaise Diane Njoya veut populariser les essences africaines dans le cosmétique

De retour du Gabon, Didier Raoult se déclare « très impressionné » par la qualité de la prise en charge Covid

 
FORMATION

5 écoles de commerce africaines parmi les 286 meilleures au monde (classement)

Maroc : le gouvernement lance « Campus connecté », un projet pour faciliter l’enseignement à distance

Le Rwanda annonce une académie spécialisée dans les drones

La Fondation Thomson Reuters lance une nouvelle formation sur le financement illicite en Afrique

 
COMM

Instagram propose un nouvel outil pour découvrir des entreprises

La Côte d’Ivoire annonce une subvention pour le personnel des médias à la retraite dès fin septembre

Nigeria : les autorités annoncent la fin de la suspension de Twitter pour « très bientôt »

Guinée : l’armée plus présente que jamais dans la distribution de l’information publique

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Le Top 10 africain des villes les plus chères en 2021

InfographieGP top 10 villes africaines les plus cheres