Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Madagascar : Andry Rajoelina lance la « Révolution verte »

  • Date de création: 08 avril 2019 11:06

(INITIATIVE POUR L'EMERGENCE DE MADAGASCAR) - C’était l’une des mesures phares du programme environnemental d’Andry Rajoelina : reboiser l’île selon une approche collective, en responsabilisant les citoyens. La campagne de reforestation a été lancée officiellement le 2 mars dernier.

La déforestation constitue un problème majeur à Madagascar : depuis son Indépendance en 1960, le pays a perdu 45% de ses forêts. Culture sur brûlis, charbonnage, coupe de bois de rose : quelque 100 000 hectares de forêt disparaissent chaque année. La tendance s’est accélérée à partir des années 2010, 2017 ayant connu un pic de déforestation sans précédent. Avec 90 % d’espèces endémiques, la biodiversité unique de la Grande Ile est menacée de disparition.

Jusqu’à présent, les programmes forestiers ayant toujours été subventionnés ou financés par des bailleurs de fonds, aucune initiative nationale ni aucune politique environnementale claire n’avait été engagée. Changement de cap avec Andry Rajoelina, qui a fait de cette question l’un des axes forts de son programme.

De l’Ile Rouge à l’Ile Verte

Objectif : reboiser chaque année 40 000 hectares en plantant un minimum de 40 millions de jeunes pousses grâce à la mobilisation de 6 millions de personnes (élèves, étudiants et militaires) et de 2,5 milliards d’ariary (684 000 USD) alloués au ministère de l’Environnement, complétés par un financement de 40 millions USD octroyé par la Banque mondiale et la Banque Africaine de Développement (BAD) afin de transformer l’Ile Rouge en Ile Verte. Pour y parvenir, le Président mise sur l’implication des citoyens, en invitant chacun d’entre eux à planter au minimum 10 plants par an que l’Etat fournira grâce à des pépinières installées dans les 22 régions du pays.

Trois techniques seront utilisées pour procéder à la restauration forestière : le reboisement avec une mise en terre variant de 500 à 1000 plants par hectare, le semis naturel et le semis artificiel par drone, une première pour les régions enclavées ou difficilement accessibles. La réalisation d’un inventaire national des ressources forestières, afin de les préserver durablement, constituera une autre initiative pionnière.

Campagnes de sensibilisation

Parce que « planter un arbre aujourd’hui, c’est penser à demain, à notre terre et aux générations futures », selon le Président, la campagne de reboisement a été lancée officiellement le 2 mars à Analameva-Antsirinala Moramanga, sur les terrains du Fanalamanga. À ses côtés, les premiers contributeurs de cette journée de reboisement étaient notamment de jeunes scouts, étudiants, militaires, représentants du gouvernement et Institutions. Une semaine plus tard, 22 000 pousses étaient plantées à Andranovelona.

Pour atteindre l’objectif présidentiel, des campagnes de sensibilisation seront menées contre les feux de brousse et des mesures d’accompagnements seront mises en place pour les planteurs afin d’éviter les cultures sur brûlis. Une campagne de sensibilisation sera également menée pour faire la promotion de l’éthanol, qui représente une solution durable aux problèmes environnementaux et sanitaires causés par le charbon de bois, avec comme objectif que tous les ménages l’utilisent comme combustible à la place du charbon de bois. La première usine malgache de production de ce carburant a été lancée le 7 mars dernier à Ambilobe, à l’initiative de l’association de la Première Dame, Fitia, avec une capacité de production de 4000 litres par jour.

Volontarisme politique

Le 14 mars dernier, la venue d’Andry Rajoelina au One Planet Summit, à Nairobi (Kenya), lui a permis de dévoiler son ambitieux plan de reforestation et de réitérer son engagement environnemental lors de sa rencontre avec la diaspora malgache. En marge de l’évènement, il a pu échanger avec les présidents français et kényan Emmanuel Macron et Uhuru Kenyatta sur des questions de sécurité, d’environnement et d’agriculture.

Andry Rajoelina s’est également entretenu avec la présidente par intérim du Groupe de la Banque mondiale, Kristalina Gueorguieva, qui a acté l’augmentation significative de l’enveloppe budgétaire accordée à Madagascar en complément des 60 millions USD débloqués pour financer les projets des paysans et des jeunes. Elle s’est aussi engagée à approfondir le projet de titre vert pour l’entrepreneuriat agricole pour encourager les vocations et répondre au défi de l'autosuffisance alimentaire.

L’après-midi, intervenant lors de la 3e Assemblée générale des Nations Unies sur l’Environnement, à Nairobi, Andry Rajoelina a souligné le défi que constitue la reforestation de Madagascar, énumérant les mesures prises dans le cadre de sa campagne de reboisement national.  « Aujourd’hui, la prise de conscience est absolue, la volonté politique est plus que jamais présente et l’optimisme est là.
Madagascar est prêt à s’engager dans le virage de la croissance verte. »

33586 IEM




 
FINANCE

La société sucrière Tongaat Hulett va se délester de sa filiale namibienne pour réduire une partie de son endettement

Biogaran, le premier laboratoire générique français, poursuit son développement en Afrique avec le lancement de ses activités au Gabon

La reprise des parts de FirstRand, le groupe bancaire le plus valorisé d'Afrique, semble ne pas intéresser les investisseurs 

Botswana : Grit Real Estate Income Group monte à 30 % dans le capital de la société immobilière Letlole La Rona Limited

 
AGRO

Zimbabwe : l’exécutif supprime les restrictions à l’importation pour le maïs et la farine de blé

Cameroun : nouvelle hausse du prix du cacao camerounais à 1250 FCFA le kilogramme

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

L’Égypte veut doubler sa superficie plantée en soja en 2019/2020

 
ELECTRICITE

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

Zambie : la BAD et le Fonds vert pour le climat mettent à disposition 154 millions $ pour installer 100 MW d’énergie propre

 
HYDROCARBURES

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

Le gouvernement nigérian achève les plans visant à lancer un nouveau cycle de licences pétrolières à la mi-2020

Nigéria : arrestation à Dubaï de l’ancien procureur général Mohammed Adoke dans le cadre de l’affaire OPL 245

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

 
MINES

Zambie : Gemfields a déjà vendu 79 millions de dollars d’émeraudes en 2019

Au Niger, le gouvernement renouvelle le permis d'exploitation aurifère de Samira-Libiri

Guinée : l’État confie à Sycamore Mining le développement d’une ancienne mine d’or de Semafo

Namibie : Namdeb Holding cherche à obtenir des allégements fiscaux pour développer ses activités

 
TELECOM

Ghana : en les accusant de sous-déclarer le trafic télécoms, Ursula Owusu-Ekuful nuit aux investissements, estiment les opérateurs

RD Congo : la société Varioedge France Sarl veut prendre part aux chantiers numériques du pays

La société technologique irlandaise Openet ouvre un bureau en Afrique du Sud

Cameroun : le PCA accuse le DG de l’Agence de régulation des télécommunications de détournement de fonds

 
TRANSPORT

Modèle d’efficacité énergétique en Afrique, l’aéroport international d’Abidjan renouvelle pour la 3e année consécutive son accréditation carbone

Kenya : le port sec de Naivasha, d’un coût de 68 millions USD, sera achevé d’ici la fin d’année

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

 
FORMATION

Sénégal : bientôt la création d’un centre de formation pour la promotion de la biomasse grâce à un partenariat avec la Chine

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

 
COMM

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Cameroun : près de 400 journalistes francophones réunis à Yaoundé, dans le cadre des 48e assises de l’UPF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance