Constitution du Réseau africain des experts en acquisition : la BAD et la Banque mondiale s’impliquent

Constitution du Réseau africain des experts en acquisition : la BAD et la Banque mondiale s’impliquent

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - Des représentants en marchés publics de quarante-deux (42) pays africains se sont réunis du 29 au 31 octobre 2018 à Lomé, Togo, en vue de la constitution du Réseau africain des experts et professionnels en commande publique.

Organisée par l’Autorité de régulation des marchés publics du Togo, sous le haut patronage du président de la République, Faure Gnassingbé, la réunion  avait pour objectif la mutualisation des expériences disponibles en matière de commande publique en vue d'impulser les réformes dans ce domaine. Elle a bénéficié de l'appui technique et financier de la Banque africaine de développement et de la Banque mondiale, qui ont mobilisé leurs experts pour accompagner l'évènement.

A l’issue des délibérations, les participants ont adopté les conclusions suivantes :

  • Adoption les statuts du réseau et mis en place les organes du réseau, à savoir la Présidence du réseau (attribuée au Sénégal pour avoir la charge d’organiser en 2019 le prochain Forum de haut-niveau sur les marchés publics, le Comité exécutif et le Secrétariat technique.
  • Adoption des langues française, anglaise, portugaise et arabe, comme langues de travail du réseau.
  • Définition des thèmes pour le Forum de Haut niveau prévu à Dakar au Sénégal en octobre 2019 : Dématérialisation des marchés publics, les partenariats publics-privés comme mécanismes de financement complexes, et la place du secteur privé national dans la commande publique.
  • La Banque africaine de développement a ainsi réitéré sa volonté de continuer à accompagner le réseau dans son développement et ses actions.

L'initiative de cette réunion remonte au Forum de haut niveau sur les marchés publics, organisé par la Banque africaine de développement en collaboration avec la Banque mondiale et qui s’est déroulé en avril 2017 à Johannesburg en Afrique du Sud.

La mission de la Banque africaine de développement comprenait Neïla Conté, Chef de division pour les acquisitions de l’Afrique du nord, du centre et de l’ouest ; Ashraf Ayad, responsable en chef de la politique d’acquisition ; William Dakpo, Coordonnateur régional des acquisitions pour l’Afrique de l’Ouest ; Sanjeev Narrainen, Chargé supérieur en acquisitions et Sonia Dah-Apiou, Chargée supérieure en acquisitions.

 À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement dédiée au développement de l’Afrique. Elle comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). La BAD est présente sur le terrain dans 29 pays africains, avec un Bureau extérieur au Japon, et contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux.

24774 in GestionPublique commande publique


Ecofin Gestion Publique     



Player