Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Constitution du Réseau africain des experts en acquisition : la BAD et la Banque mondiale s’impliquent

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - Des représentants en marchés publics de quarante-deux (42) pays africains se sont réunis du 29 au 31 octobre 2018 à Lomé, Togo, en vue de la constitution du Réseau africain des experts et professionnels en commande publique.

Organisée par l’Autorité de régulation des marchés publics du Togo, sous le haut patronage du président de la République, Faure Gnassingbé, la réunion  avait pour objectif la mutualisation des expériences disponibles en matière de commande publique en vue d'impulser les réformes dans ce domaine. Elle a bénéficié de l'appui technique et financier de la Banque africaine de développement et de la Banque mondiale, qui ont mobilisé leurs experts pour accompagner l'évènement.

A l’issue des délibérations, les participants ont adopté les conclusions suivantes :

  • Adoption les statuts du réseau et mis en place les organes du réseau, à savoir la Présidence du réseau (attribuée au Sénégal pour avoir la charge d’organiser en 2019 le prochain Forum de haut-niveau sur les marchés publics, le Comité exécutif et le Secrétariat technique.
  • Adoption des langues française, anglaise, portugaise et arabe, comme langues de travail du réseau.
  • Définition des thèmes pour le Forum de Haut niveau prévu à Dakar au Sénégal en octobre 2019 : Dématérialisation des marchés publics, les partenariats publics-privés comme mécanismes de financement complexes, et la place du secteur privé national dans la commande publique.
  • La Banque africaine de développement a ainsi réitéré sa volonté de continuer à accompagner le réseau dans son développement et ses actions.

L'initiative de cette réunion remonte au Forum de haut niveau sur les marchés publics, organisé par la Banque africaine de développement en collaboration avec la Banque mondiale et qui s’est déroulé en avril 2017 à Johannesburg en Afrique du Sud.

La mission de la Banque africaine de développement comprenait Neïla Conté, Chef de division pour les acquisitions de l’Afrique du nord, du centre et de l’ouest ; Ashraf Ayad, responsable en chef de la politique d’acquisition ; William Dakpo, Coordonnateur régional des acquisitions pour l’Afrique de l’Ouest ; Sanjeev Narrainen, Chargé supérieur en acquisitions et Sonia Dah-Apiou, Chargée supérieure en acquisitions.

 À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement dédiée au développement de l’Afrique. Elle comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). La BAD est présente sur le terrain dans 29 pays africains, avec un Bureau extérieur au Japon, et contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux.

24774 in GestionPublique commande publique


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La BRVM lance officiellement la diffusion de ses informations boursières sur la plateforme Refinitiv de Thomson Reuters

Sunu Capital et la firme américaine Axel Johnson Inc annoncés dans un investissement dans le secteur de la santé en Ouganda

AccorHotels va ouvrir 60 nouveaux établissements dans 14 pays africains au cours des quatre prochaines années

Maroc : Asma Invest prévoit une augmentation de capital à hauteur de 1,2 milliard de Dirhams pour soutenir son expansion dans les secteurs de l’éducation et des énergies

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

Nigeria : un tarif électrique reflétant les coûts est nécessaire pour plus d’investissements privés

Namibie : la libéralisation du secteur électrique sera effective dès septembre 2019  

Tanzanie : la puissance électrique sera multipliée par six, passant de 1 602 MW à 10 000 MW, d’ici à 2025

 
HYDROCARBURES

Sénégal / Mauritanie : Black & Veatch reçoit le top pour doter le FLNG Gimi de la technologie de liquéfaction PRICO

Algérie : le président par intérim limoge le patron de la société publique du pétrole et du gaz

Les perspectives de croissance du marché global du raffinage pétrolier s’appuient énormément sur la raffinerie de Dangote

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement octroie une licence d’exploration à IronRidge pour l’or de Zaranou

Le Congo exporte ses premières tonnes de minerai de fer

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

 
TELECOM

Tunisie: le régulateur télécoms a initié une étude pour déterminer si le pays est prêt pour la 5G

Egypte: LG Electronics a discuté avec le ministre des Télécoms d’une éventuelle contribution à la fabrication locale de tablettes numériques

Nigeria : 7000 tours télécoms menacées de destruction par la NCAA pour défaut de licence

RD Congo : lancement du partenariat entre Vodacom et Ingenious City

 
COMM

Afrobytes IV : le 15 mai à la Station F, à Paris, 6 marchés africains seront présentés à l’écosystème mondial de la tech

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance