Ghana : le gouvernement annonce 10 mesures phares pour améliorer l’environnement des affaires

Ghana : le gouvernement annonce 10 mesures phares pour améliorer l’environnement des affaires

(Agence Ecofin) - Le Ghana mettra en place dix nouvelles mesures pour attirer de nouvelles entreprises en améliorant le secteur des affaires. C’est ce qu’a annoncé cette semaine, Mahamudu Bawumia (photo), vice-président du pays.

Les nouvelles réformes prévues pour entrer en vigueur entre mars et juin 2019, devraient concerner la création d’entreprises, l’obtention de permis de construire, le secteur électrique, les échanges transfrontaliers et la résolution des cas d’insolvabilité.

Parmi ces mesures, figure la numérisation des processus fiscal, judiciaire et d’enregistrement des entreprises. Ainsi, dès le mois d’avril, les particuliers pourront déclarer leurs revenus en ligne via une application en ligne et une plateforme virtuelle.  Un « système judiciaire électronique » sera également mis en place pour automatiser le processus judiciaire.

Quant aux nouvelles entreprises souhaitant obtenir un numéro d’identification, celui-ci devrait être directement délivré en ligne. La délivrance des permis de construire et des permis d’exploitation devrait également être automatisée.

A Accra, le gouvernement en place essaye depuis quelques années d’améliorer les investissements du secteur privé, pour booster l’économie et réduire le chômage.

Depuis la fin de son accord de financement avec le FMI, le pays a annoncé plusieurs réformes pour améliorer l’attractivité de l’environnement des affaires. En début 2019, le magazine Forbes positionnait le pays à la 9ème place africaine sur 47 (94ème mondial sur 161), des meilleurs pays pour faire des affaires.

Dans son classement Doing Business 2019, la Banque mondiale classait le pays au 14ème rang africain sur 54 (114ème mondial sur 190).

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique