Le Zimbabwe achète deux Boeing 777 et un Embraer auprès d’une compagnie malaisienne

Le Zimbabwe achète deux Boeing 777 et un Embraer auprès d’une compagnie malaisienne

(Agence Ecofin) - Le Zimbabwe a acquis deux avions Boeing 777 et un autre appareil de type Embraer, auprès d’une compagnie malaisienne, a annoncé le ministre zimbabwéen des Finances, Patrick Chinamasa (photo), le 11 avril, indiquant que ces appareils ne rejoindront pas immédiatement la flotte de la compagnie nationale déficitaire Air Zimbabwe. 

Le ministre, qui s’exprimait lors d’une cérémonie organisée à l’occasion de la réception du premier Boeing 777, à Harare, a précisé que ce pays d’Afrique australe a conclu un accord avec une compagnie aérienne malaisienne pour l’acquisition de quatre Boeing 777 pour 70 millions de dollars, mais n’a jusqu’ici payé que pour deux de ces appareils.

Il a également révélé que le Zimbabwe a réglé les frais d’acquisition d’un petit Embraer et prévoit d’acheter cinq autres avions du même type.

M. Chinamasa a, d’autre part, fait savoir que les nouveaux appareils seront loués à la nouvelle compagnie aérienne locale Zimbabwe Airways, jusqu’à ce que la compagnie publique Air Zimbabwe parvienne à sortir de la zone de turbulences et à renouer avec la rentabilité.

« Air Zimbabwe doit mettre de l'ordre dans sa maison et tant qu'elle ne le fera pas, je peux louer ces avions à toute tierce partie qui pourra payer les frais de location », a-t-il dit, indiquant que le soutien de l’Etat à la compagnie nationale reviendrait « à mettre des ressources dans un puits sans fond ».

Le ministre a, par ailleurs, démenti les informations de presse selon lesquelles Zimbabwe Airways est la propriété de la famille de l'ancien président Robert Mugabe ou de l’Etat. 

Lire aussi:

06/03/2018 - Zimbabwe : en proie aux difficultés, 190 millions $ sont nécessaires pour relancer la compagnie aérienne nationale

12/07/2017 - En pleine tourmente, Air Zimbabwe lâche du lest et licencie la moitié de son staff  

03/09/2014 - Air Zimbabwe traverse une zone de fortes turbulences


Ecofin Gestion Publique     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS
WHO'S WHO
GRAND FORMAT