Le Botswana veut assouplir ses lois sur l'immigration pour attirer les investisseurs

(Agence Ecofin) - Le Botswana envisage d’assouplir ses lois sur l’immigration, afin d’attirer les investisseurs dans le pays, a indiqué la semaine dernière, le président Mokgweetsi Masisi (photo).

Selon les informations relayées par le site d’informations Africa News, cette politique vise à lutter contre la pénurie d’investisseurs à laquelle est confronté le pays, en raison de la loi sur l’immigration en vigueur. Celle-ci durcissait les conditions d’obtention de visa et d’investissement dans le pays, ce qui a entraîné un ralentissement de la croissance du secteur privé et une hausse du chômage.

Selon un rapport de la Banque mondiale sur le climat des affaires dans le monde publié en 2017, le pays aurait régressé dans le classement, passant de la 21e à la 81e place sur 190 pays.

« Les employeurs et les investisseurs dont nous avons besoin ont du mal à obtenir des visas ou des permis de séjour et de travail. Nous souhaitons faire en sorte que l’obtention de ces permis soit facilitée le plus rapidement possible.», a indiqué le dirigeant du pays d’Afrique australe.

Rappelons qu’à son arrivée au pouvoir le 1er avril dernier, suite à la démission de son prédécesseur Ian Khama, le nouveau président Mokgweetsi Masisi a indiqué son intention de s’attaquer au problème du chômage et de la dépendance de l’économie botswanaise aux exportations de matières premières, et plus précisément au diamant.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique