Zimbabwe : douche froide pour les fermiers blancs

Zimbabwe : douche froide pour les fermiers blancs

(Agence Ecofin) - Alors que le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa (photo), avait enchaîné les promesses et gestes positifs en faveur d’une remise en cause de la réforme agraire menée, depuis les années 2000, par son prédécesseur Robert Mugabe, il vient d’opérer un virage à 360°. S’exprimant à la télévision nationale, le samedi 10 février, il a annoncé que les fermes ne seront pas restituées à leurs ex-propriétaires blancs.

« Il y a des journalistes qui écrivent que le nouveau régime veut que les fermes soient retournées aux Blancs, cela ne se produira pas. La réforme agraire est irréversible », a-t-il notamment déclaré, selon des propos rapportés par l’AFP.

Et de rappeler que les priorités sont ailleurs. « Notre terre doit être productive. Nous devons mécaniser et moderniser notre agriculture. Notre économie est à la peine. Le chômage est élevé, beaucoup de gens ne sont pas en mesure d’acheter des produits de base pour leur famille, et nos infrastructures datent », a-t-il dit.


Ecofin Gestion Publique     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS