Le Mozambique et la banque russe VTB parviennent à un accord sur la dette cachée du pays

(Agence Ecofin) - Le gouvernement mozambicain et la banque russe VTB sont parvenus à un accord sur la résolution du problème relatif à la dette du pays vis-à-vis de l’institution bancaire. «Le président de la banque russe était ici et il a travaillé avec les acteurs de différents secteurs concernés par cette affaire et ils sont parvenus à trouver un moyen d’appuyer cette dette.», a indiqué le ministre mozambicain des affaires étrangères José Pacheco. Le responsable s’exprimait aux côtés de son homologue russe Sergei Lavrov à la sortie d’une audience accordée à ce dernier par le président Filipe Nyusi.

Si cette information était confirmée, elle contribuerait à un début de solution à ce qui a été baptisée «la dette cachée» du Mozambique. Entre 2013 et 2014, la VTB a octroyé 335 millions de $ de prêts à la Mozambique Asset Management (MAM) en charge de la gestion des actifs publics et à la ProIndicus, une autre compagnie publique. Ces financements ont été réalisés en secret sans l’avis du Parlement et des partenaires commerciaux du pays.

Le Mozambique doit désormais rencontrer ses autres créanciers dont le Credit Suisse, le 20 mars prochain à Londres et parvenir à un accord avec eux sur l’apurement de cette dette.

Aaron Akinocho


Ecofin Gestion Publique     


Player