ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Gabon : l’ambassadeur de Chine présente les enjeux de l’initiative « La Ceinture et la Route »

  • Date de création: 01 février 2019 17:26

(Agence Ecofin) - Le Forum gabonais des médias et journalistes sur l’initiative « La Ceinture et la Route », coorganisé avec l’Association nationale des journalistes économiques et financiers du Gabon (ANAJEF), tenu le 28 janvier dernier à Libreville, a servi de cadre à l’ambassadeur de Chine près le Gabon, Changchun Hu (photo), pour présenter les contours de cette initiative.

Dans son allocution, le diplomate chinois a indiqué que ce concept « La Ceinture et la Route » trouve son origine dans l’idéologie de l'ancienne Route de la soie qui était non seulement une route commerciale, mais aussi une route d’amitié. Au fil des échanges amicaux entre la Chine et le reste du monde, a-t-il poursuivi, l'esprit de la Route de la soie a pris forme et réside désormais dans la coopération pacifique, l'ouverture et l'inclusion, l'inspiration mutuelle et les avantages réciproques.

De façon on ne peut plus claire, le diplomate chinois a indiqué que c’est le 7 septembre 2013 que le président chinois XI Jinping a prononcé, pour la première fois, la construction conjointe de la « Ceinture économique de la Route de la Soie » et la « Route de la Soie maritime du XXIe siècle ».

Cette initiative, selon Changchun Hu, fait suite aux défis auxquels le monde est aujourd’hui confronté. Il a de ce fait déploré que l'hégémonisme et la politique du plus fort persistent encore, le protectionnisme et l'unilatéralisme gagnent du terrain, les guerres et conflits, les attentats terroristes, la famine et les épidémies qui se succèdent sans oublier les questions sécuritaires traditionnelles et non traditionnelles qui s'entremêlent de façon complexe.

Malgré tous ces avatars, Changchun Hu a néanmoins indiqué que « les destins des différents peuples du monde n'ont jamais été aussi étroitement liés ».

Pour trouver un palliatif à cette situation, le diplomate chinois a annoncé que la Chine est prête à promouvoir, ensemble avec les partenaires internationaux, l'initiative « La Ceinture et la Route ». Cela, afin de générer de nouvelles forces motrices au développement commun, à travers cette nouvelle plateforme de coopération internationale et réaliser une route de paix, de prospérité, d'ouverture, de développement vert, d'innovation et une route d'échanges entre les civilisations.

Selon lui, « La Ceinture et la Route » servira à connecter le développement chinois à celui des pays situés le long de son parcours, mais également à relier le rêve chinois aux rêves des autres peuples et à donner un nouveau sens à l'ancienne Route de la soie.

L’initiative fait du chemin

Selon Changchun Hu, plus de 140 pays et organisations internationales ont participé à la coopération dans le cadre de cette initiative. En septembre dernier, les chefs d’Etat chinois et gabonais ont paraphé l’accord sur la construction conjointe de « La Ceinture et la Route » entre la Chine et le Gabon.

Toujours dans ce cadre, les échanges commerciaux entre la Chine et les pays qui se situent le long de « La Ceinture et la Route » ont dépassé les 6 000 milliards de yuans (environ 863 milliards de dollars) au cours des neuf premiers mois de l'année 2018. Tandis que les investissements ont affiché une forte croissance pendant cette période. En outre, les entreprises chinoises ont vu leurs investissements directs non financiers dans ces pays bondir de 12,3% pour atteindre 10,7 milliards de dollars.

En somme, la Chine a créé 82 zones de coopération économique et commerciale à l'étranger, lesquelles ont offert aux pays hôtes des recettes fiscales de plus de 2 milliards de dollars et 244 000 emplois au total. Le commerce total de la Chine avec les pays concernés, depuis les cinq dernières années, a dépassé 5 000 milliards de dollars, affirme Changchun Hu.

De son avis, fort du fait que son pays, l’Empire du Milieu, est le plus grand pays en développement au monde, et l’Afrique, extension naturelle de la « Route de la Soie », le continent regroupant le plus grand nombre de pays en développement, les deux régions sont depuis longtemps, liées par une communauté de destin en partageant heur et malheur.

Et de conclure : « Nous devons travailler ensemble à valoriser les synergies entre les stratégies de développement chinoises et africaines, à saisir les opportunités majeures qui se présentent dans la coopération ‘’la Ceinture et la Route’’, à mettre en œuvre les ‘’huit initiatives majeures’’ du Sommet de Beijing pour récolter plus de fruits tangibles en matière de promotion industrielle, interconnexion des infrastructures, facilitation du commerce, développement vert, renforcement des capacités, santé, échanges humains et culturels, paix et sécurité ».

Stéphane Billé


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Chefaa, la plateforme égyptienne de distribution de médicaments veut étendre ses activités dans les pays du Golfe en 2020

Verod Capital Management signalé dans l’industrie du textile au Ghana

Egypte : Banque du Caire réaffirme son engagement à ouvrir une part minoritaire de son capital à des investisseurs non publics

Les réserves de change du Nigeria menacées par la condamnation à payer une amende record de 9 milliards $

 
AGRO

Zimbabwe : forte chute de la production cotonnière, attendue à 68 000 tonnes en 2019/2020

Le Rwanda obtient un prêt de 94 millions $ du Japon pour la lutte contre la malnutrition

Cameroun : le poivre de Penja, de réputation mondiale, est menacé par des bio-agresseurs qui détruisent les plantations

Tunisie: le déficit de la balance commerciale agricole atteint 280 millions $ sur les sept premiers mois de 2019

 
ELECTRICITE

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

L’Algérie démarre son projet de construction de 5600 MW de centrales solaires

Mozambique : un appel d’offres bientôt lancé pour l’électrification de 260 000 ménages

Niger : feu vert pour la ratification d’une convention de 10,5 milliards FCFA destinée au financement de la centrale hybride d’Agadez

 
HYDROCARBURES

Gabon : BW Offshore fournit une mise opérationnelle de ses activités pétrolières

La Guinée équatoriale va se doter de la première usine de stockage et de regazéification de GNL d’Afrique subsaharienne

Le Ghana n’atteindra pas les objectifs qu’il s’est fixé dans sa politique du contenu local pour le secteur pétrolier

Soudan du Sud : le gouvernement annonce une nouvelle découverte de pétrole

 
MINES

Burkina Faso : le principal actionnaire d’Avesoro Resources veut prendre le contrôle total de la société

Les exportations de phosphates de l’UEMOA sont en hausse de 18,6% en 2018

Mali : African Gold Group engage une firme pour l’étude de faisabilité de son projet aurifère Kobada

La Banque Mondiale proche d’investir 300 millions $ dans une mine de Kinross en Mauritanie

 
TELECOM

Malawi : le régulateur télécoms peaufine une loi pour combattre les appareils TIC de mauvaise qualité

Algérie : Ooredoo sommé par l’ARPCE de s’expliquer sur la panne quasi générale de son réseau le 18 août 2019

Ouganda : UCC a lancé une consultation publique sur l’acquisition d’Eaton Towers par ATC

Afrique du Sud : comme Telkom, Vodacom songe également à mettre un terme à son réseau 2G

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement vient d’ouvrir sa plateforme d’orientation académique pour l’année 2019

La Sierra Léone bénéficiera de l’expertise du Maroc en matière d’éducation et de formation professionnelle

L’AUF lance un appel à candidatures pour un projet d’incubation destiné jeunes entrepreneurs de Tunisie, Algérie et Maroc

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

 
COMM

Maroc : les investissements publicitaires en baisse de 4,6 % au premier semestre 2019

L'Afrique du Sud accueille la première édition de l’Advertising Week Africa organisée en Afrique

Sénégal : le passage à la TNT devrait être achevé avant la fin 2019

Afrique subsaharienne : la BBC confie la gestion de sa marque à Pierre Cloete, ancien cadre de Kwese

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance