Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Noel Bataka, le nouveau patron de l’agriculture togolaise

Noel Bataka, le nouveau patron de l’agriculture togolaise

(Agence Ecofin) - Jeudi 23 janvier 2019, à Lomé, la liste du nouveau gouvernement est annoncée. A l’agriculture : Noel Koutéra Bataka (NKB). S’il a déjà été présenté au grand public depuis qu’il dirige les chaînes de valeurs du Mifa (Mécanisme Incitatif de Financement Agricole), le voilà devenu, à 41 ans, le nouveau visage de l’agriculture togolaise.

Né en 1978 à Atakpamé, région des plateaux, hauts-lieux de l’agriculture togolaise, NKB obtient son Baccalauréat Série C en 1999. Ce diplôme en poche, il se tourne vers l’agronomie, domaine auquel il se consacre depuis lors.

Inscription à l’école supérieure d’agronomie de l’Université de Lomé, dont il ressort avec un diplôme d’ingénieur agronome (2004). Les années suivantes le mèneront à l’étranger : une maitrise en Affaires Publiques (Paris Dauphine, 2012) et un diplôme d'Administration Publique (Ecole Nationale d'Administration, Strasbourg, 2012).

De retour au pays, l’Ingénieur met ses compétences au service du domaine agricole, notamment la recherche de financements et la modernisation du secteur.

Il fait ainsi ses armes, gravit les échelons, et occupe plusieurs postes à responsabilités : de 2014 à 2016, Président du Comité Technique de Pilotage (CTP), Point focal du Togo pour le réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) et de l'Alliance Globale pour l'Initiative Résilience-Sahel et Afrique de l'Ouest (AGIR). 

Au fil des années, les responsabilités grandissent, NKB sera ainsi le Coordonnateur Stratégique du Programme National d'Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA), qui touchera au total plus de 350 000 petits producteurs, puis Secrétaire général au Ministère de l'agriculture de l'élevage et de l’Hydraulique (MAEH).

C’est alors qu’il prend la tête du Mifa, en juin 2018. Sous sa direction, l’instrument mis en place par le gouvernement pour apporter des solutions aux acteurs et chaînes de valeur agricole, fournit, en six mois, 15 000 emplois, avec 1 milliard de crédits octroyés. Des résultats encourageants.

Sa nomination au poste de Ministre de l’agriculture marque donc un pas de plus dans son implication pour le développement du milieu agricole togolais. Le nouveau ministre porte ainsi sur ses épaules les aspirations de ce secteur vital pour l’économie togolaise.

Par ailleurs, en tant qu’un des plus jeunes ministres du gouvernement Klassou II, NKB semble également représenter « la jeune génération qui monte », sa nomination suscitant un certain enthousiasme chez la jeunesse.

Pour Noel Koutéra Bataka, les prochains chantiers seront, entre autres, de poursuivre les travaux de modernisation de l’agriculture togolaise ; de mettre en synergie les différents acteurs intervenant dans la filière agricole (des banques aux producteurs) ; et également de mener à bien les projets de transformation agricole. Tout ceci vis-à-vis du Programme National de Développement, dont l’Axe 2 concerne fortement la Transformation Agricole.

Ayi Renaud Dossavi


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Ouganda : la Banque mondiale débloque plus de 150 millions $ pour un plan d'aide aux réfugiés

La numérisation de l’économie africaine, un enjeu gouvernemental

Kenya : Uhuru Kenyatta se rendra en Chine pour négocier un nouveau prêt de plus de 3,6 milliards $ en faveur de son projet ferroviaire

Côte d'Ivoire : la Banque mondiale octroie plus de 420 millions $ pour développer des projets locaux  

 
FINANCE

Nigeria : Guaranty Trust Bank démarre l'année 2019 avec une trésorerie et des avoirs équivalents en hausse de 198 milliards de Nairas

La firme de capital-investissement CDG Capital Private Equity investit dans un groupe hospitalier marocain

BNP Paribas confirme la vente imminente de ses banques de détail en Tunisie et au Gabon

La banque égyptienne Commercial International Bank ouvre un bureau de représentation en Ethiopie

 
ELECTRICITE

La Banque mondiale alloue 224 millions $ pour le déploiement du solaire off-grid en Afrique de l’Ouest et au Sahel

Zimbabwe : les institutions publiques et infrastructures sociales seront désormais gratuitement électrifiées

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

 
HYDROCARBURES

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

Angola : Sonangol confirme sa volonté de limiter ses activités à l’amont pétrolier

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

 
MINES

Le Congo exporte ses premières tonnes de minerai de fer

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

 
TELECOM

L’Egypte et la Banque mondiale discutent des stratégies pour accroître la pénétration du haut débit dans le pays

Le zimbabwéen TelOne menacé d’éjection du capital de WIOCC pour défaut de règlement de ses engagements financiers

Ouganda: l’Etat envisage de renoncer au passif financier de 136,4 millions $ d’Uganda Telecom afin d’accélérer sa vente

Huawei prépare Maurice pour la 5G

 
COMM

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro