Ecofin Telecom

Zimbabwe : le gouvernement songe à privatiser TelOne, NetOne, Telecel et Zimpost

Zimbabwe : le gouvernement songe à privatiser TelOne, NetOne, Telecel et Zimpost

(Agence Ecofin) - Lors de la présentation du budget national de la République du Zimbabwe pour l’année 2019, le ministre des Finances, Mthuli Ncube (photo), a dévoilé que le gouvernement a prévu de privatiser partiellement l’opérateur historique TelOne, sa branche mobile NetOne, l’opérateur de téléphonie mobile Telecel dans lequel l’Etat détient 40 % des parts, et la compagnie nationale des postes, Zimpost. 

TelOne est actuellement au centre de difficultés financières à cause de plusieurs factures impayées du gouvernement et des entreprises parapubliques. D’après  Chalton Hwende, le président du Comité parlementaire en charge des TIC, le gouvernement à lui seul regroupe 53% des factures impayées, soit 73 millions de dollars US. Les autres entreprises parapubliques doivent à l’opérateur historique la somme de 25 millions de dollars US.

Plusieurs partenaires internationaux menacent de suspendre la collaboration avec l’entreprise. Bien que les autres entreprises publiques n'aient pas une situation financière alarmante, elles ne sont toutefois pas aussi rentables que le voudrait le gouvernement.  

La privatisation, Mthuli Ncube a affirmé que le gouvernement voudrait l’effectuer au cours des 12 prochains mois. La décision qui entre dans le cadre du programme de stabilisation transitionnel (TSP) a comme objectif la réduction des dépenses de l'Etat en les partageant avec un partenaire. 


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom