Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Kenya : un comité sénatorial pointe du doigt des fraudes dans la subvention du maïs en 2017

  • Date de création: 30 novembre 2018 08:04

(Agence Ecofin) - Au Kenya, un comité du Sénat a mis en lumière des cas d’abus de la part de certains responsables gouvernementaux et privés dans l’exécution du programme de subvention de maïs par l’exécutif en 2017, rapporte Reuters.

La mesure initiée afin de limiter la flambée des prix de la farine sur le marché, consécutive à la sécheresse, avait nécessité un investissement de 6 milliards de shillings (58,6 millions $).

Alors qu’elle visait à l’origine à acheter 6 millions de sacs de maïs en franchise de droits de douane, ledit comité souligne que 10,5 millions de sacs ont été finalement importés.

« La crise du maïs qui a conduit à une arrivée massive du produit sans droit de douane dans le pays a été l’occasion pour les acteurs aussi bien publics que privés pour profiter d’une distorsion de la chaîne de valeur du maïs. Une partie du stock a été vendue avec profit à l’organisme étatique des produits céréaliers.», indique le comité sénatorial.

Le rapport pousse l’analyse plus loin et accuse le gouvernement kenyan de mener « des politiques incohérentes et contradictoires ».

S’il ne cite pas explicitement le nom des auteurs de la fraude, le comité appelle néanmoins le ministre des Finances Henry Rotich et l’ancien ministre de l’Agriculture, Willy Belt, à assumer les responsabilités des annonces officielles qui ont conduit à inonder le marché local de maïs importé à bas prix.

Le rapport recommande aussi que les agences d’investigation du gouvernement engagent des poursuites comme les acteurs mis en cause, et confisquent les biens acquis illégalement.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

La BAD exclut Lutoyilex Construct Ltd et son directeur général pour une durée de 36 mois pour pratiques frauduleuses

L'Ouganda va lancer une usine d'assemblage de véhicules à 263 millions $

Afreximbank lance le premier système de paiement numérique à l'échelle continentale

Nigeria : le gouvernement obtient 15 millions $ du GEF pour la gestion des déchets électroniques

 
FINANCE

Le britannique AgDevCo annoncé dans un investissement dans le secteur agroalimentaire en Tanzanie

Augmentation de capital pour BGFIBank Côte d’Ivoire

Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à Lomé

Le groupe Diaverum, spécialisé dans le traitement des maladies rénales, s’implante au Maroc

 
ELECTRICITE

Egypte : des développeurs indépendants désireux d’implanter 2 150 MW de centrales éoliennes

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

BAD : une facilité de 56 millions € pour accompagner l’électrification au solaire de 4,5 millions de personnes

Togo : 90 MW de centrales solaires seront construites dans le cadre du programme Scaling Solar

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

Le Nigérian Mohammed Barkindo reconduit au poste de secrétaire général de l’OPEP

L’AIE prédit une nouvelle surabondance de l’offre pétrolière pour 2020

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

 
MINES

Tanzanie : la durée de vie de la mine New Luika prolongée jusqu’en 2025

Namibie : la mine d’uranium Rössing est désormais une propriété chinoise

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

Maroc : Emmerson lève de nouveaux fonds pour accélérer le développement du projet Khemisset

 
TELECOM

Ghana : 2000 coupures de fibre optique et 600 vols d’équipements, seulement pour le 1er semestre 2019

Rapport de TM Forum sur le processus d’appel d’offres : vers la fin d’un système obsolète ?

Togo : Lomé dispose désormais du haut débit accessible via la fibre optique, à domicile pour 15 000 FCFA

Zimbabwe : le gouvernement souhaite privatiser TelOne et NetOne d’ici la fin de l’année

 
FORMATION

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

La Russie décide d’octroyer 60 bourses aux étudiants béninois

Le gouvernement égyptien propose des bourses d’études aux étudiants sénégalais

 
COMM

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Zambie : l’agence de communication Boomtown remporte le budget média de Lafarge

Zambie : les médias locaux de mauvaise foi concernant la part de contenu chinois diffusée par StarTimes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro