Ecofin Telecom

Mozambique : L’Etat a décidé de la fusion des opérateurs fixe et mobile TDM et Mcel

(Agence Ecofin) - Au terme du conseil des ministres qui s’est tenu le 26 juillet 2016, le gouvernement du Mozambique a annoncé la fusion de l’opérateur historique des télécommunications, Telecomunicações de Moçambique (TDM), avec l’opérateur de téléphonie mobile, Moçambique Cellular (Mcel). L’objectif de cette fusion est de doter le pays d’une nouvelle entité plus apte à répondre aux besoins des consommateurs dans un marché télécoms concurrentiel, dominé par Movitel et ses 49% de parts de marché. Vodacom, malgré sa troisième place (24% de parts de marché, Ndlr), multiplie les investissements pour s’imposer dans ce secteur sur le long terme.

D’après Mouzinho Saide (photo), le porte-parole du conseil des ministres, la nouvelle société formée de TDM et Mcel « devrait bénéficier des ressources technologiques, financières et humaines, à même de lui permettre de répondre aux exigences du marché et de rendre possible la convergence des services fixes et mobiles de télécommunications ». Mouzinho Saide a ajouté qu’un comité technique sera mis en place par le gouvernement pour préparer les conditions de fusion de TDM et Mcel, ainsi que le délai dans lequel la décision sera mise en œuvre.

C’est depuis 2014 que le gouvernement réfléchit à la fusion de TDM et Mcel, en difficultés financières depuis plusieurs années. Des difficultés qui ont d’ailleurs empêché tout nouvel investissement sur le marché. Or, la fusion des deux opérateurs, une fois acquise, permettrait au gouvernement, non seulement, de réduire les coûts opérationnels mais également de couvrir un plus large territoire avec la combinaison des deux infrastructures réseaux.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom