Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Le Togo lance un Mécanisme incitatif de financement agricole en présence du président de la BAD

  • Date de création: 26 juin 2018 10:11

(Agence Ecofin) - Akinwumi Adesina, président de la BAD, et Faure Gnassingbé, président de la République Togolaise, ont procédé, ce lundi à Lomé, au lancement du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques (MIFA).

Le MIFA s’insprire du mécanisme à succès, Nirsal (Nigerian Incentive Based Risk Sharing for Agricultural Lending) lancé par la Nigeria en 2011, par Akinwumi Adesina, alors ministre de l’Agriculture.

Le succès fulgurant du Nirsal a inspiré le Tirsal togolais rebaptisé plus tard Mifa pour être plus accessible aux populations. Le Mifa, dans sa mise en place a été fortement assisté techniquement par le Nirsal. Apport jugé « significatif » que le ministre de l’économie et des Finances, Sani Yaya n’a pas manqué de saluer lors de son discours au CETEF.

Fidèle à son engagement de transformer l’agriculture africaine, Akinwumi Adésina n’a pas manqué d’exprimer son soutien à l’initiative. Il exhortera les institutions financières à être « l’épine dorsale » de ce projet porteur pour le développement du Togo.

Outre l’homme au nœud papillon, Gilbert Houngbo, le directeur général du FIDA (Fonds international de développement agricole), ancien Premier ministre, de retour au pays natal, annonce son adhésion au Mifa. Ainsi, promet-il, son institution « appuiera techniquement et financièrement le fonds ».  Un appui de taille pour l’initiative qui vise à accroitre l’engagement du secteur bancaire en faveur aux acteurs agricoles en augmentant le volume des prêts et en baissant les taux d’intérêts.

Le Mifa ambitionne d’accroitre les prêts bancaires aux producteurs agricoles de près de 5%, et réduire le taux d’intérêt des crédits de 15% à 7,5% à l’horizon 2027 dans un pays où le secteur primaire occupe 70% de la population et pèse 38% du PIB. Dans le viseur, 250 000 emplois directs et 500 000 emplois indirects. A terme, un million de producteurs devraient bénéficier de ce mécanisme.

Mais avant, place à la phase pilote pour mieux huiler la machine Mifa. Six mois durant, des instruments de partage de risque de facilitation de l’accès au crédit seront testés sur un échantillon de 6000 producteurs répartis sur sept sites pilotes et opérant dans les filières maïs, riz et manioc, apprend-on.

On annonce des conventions de partenariat entre le Mifa, les producteurs, les banques, les SFD, les assurances, les fonds de garantie, les importateurs d’intrants, la Brasserie BB Togo, etc. Cet accord devrait permettre d’assurer en aval et en amont une forte production et inscrire le Togo dans la transformation de ses matières premières.

Les reformes pour l’amélioration de l’environnement des affaires, coordonnées par la CCA (Cellule Climat des Affaires), notamment l’échange d’information sur le crédit dans le cadre du BIC (Bureau d’information sur le Crédit), devraient booster le fonds MIFA.

Le MIFA, à terme, vise plus de 100 millions d’euros (65 milliards FCFA) d’investissements provenant de divers financeurs notamment l’Etat, les institutions financières (banque, structures de microfinance, assurance, fonds de garantie, etc) et les partenaires au développement.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Afreximbank lance le premier système de paiement numérique à l'échelle continentale

Nigeria : le gouvernement obtient 15 millions $ du GEF pour la gestion des déchets électroniques

Zimbabwe: le taux d'inflation annuel grimpe à 175,66% en juin, le plus haut niveau en 10 ans

Zambie : la ministre des Finances Margaret Mwanakatwe limogée

 
FINANCE

Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à Lomé

Le groupe Diaverum, spécialisé dans le traitement des maladies rénales, s’implante au Maroc

La baisse des commissions impacte sur le produit net bancaire de Bank Of Africa Bénin à fin mars 2019

Zambie : la valeur des transactions d'argent, via le mobile, a connu un niveau record au cours du premier trimestre 2019

 
ELECTRICITE

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

BAD : une facilité de 56 millions € pour accompagner l’électrification au solaire de 4,5 millions de personnes

Togo : 90 MW de centrales solaires seront construites dans le cadre du programme Scaling Solar

Le Cameroun mandate Sinohydro pour l’étude d’un projet de centrale solaire de 20 MW dans la région du Nord

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

Le Nigérian Mohammed Barkindo reconduit au poste de secrétaire général de l’OPEP

L’AIE prédit une nouvelle surabondance de l’offre pétrolière pour 2020

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

 
MINES

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

Maroc : Emmerson lève de nouveaux fonds pour accélérer le développement du projet Khemisset

Côte d’Ivoire : Roxgold fait une première estimation de ressources aurifères à Séguéla

Mark Bristow, PDG de Barrick : «L'industrie minière de la RDC a été constamment paralysée par les modifications de la législation fiscale»

 
TELECOM

Zimbabwe : le gouvernement souhaite privatiser TelOne et NetOne d’ici la fin de l’année

L'Egypte investit dans la qualité de ses télécommunications en se dotant d’un centre national de surveillance des TIC

Tchad : Idriss Deby lève la restriction d’accès aux réseaux sociaux, en vigueur depuis plus d’un an

Rapport sur le développement durable 2018 de Huawei : assurer l'égalité d'accès pour tous

 
FORMATION

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

La Russie décide d’octroyer 60 bourses aux étudiants béninois

Le gouvernement égyptien propose des bourses d’études aux étudiants sénégalais

 
COMM

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Zambie : l’agence de communication Boomtown remporte le budget média de Lafarge

Zambie : les médias locaux de mauvaise foi concernant la part de contenu chinois diffusée par StarTimes

Niger : la Maison de la presse rénovée par l’Agence de coopération de la Turquie

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro