Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Togo lance un Mécanisme incitatif de financement agricole en présence du président de la BAD

  • Date de création: 26 juin 2018 10:11

(Agence Ecofin) - Akinwumi Adesina, président de la BAD, et Faure Gnassingbé, président de la République Togolaise, ont procédé, ce lundi à Lomé, au lancement du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques (MIFA).

Le MIFA s’insprire du mécanisme à succès, Nirsal (Nigerian Incentive Based Risk Sharing for Agricultural Lending) lancé par la Nigeria en 2011, par Akinwumi Adesina, alors ministre de l’Agriculture.

Le succès fulgurant du Nirsal a inspiré le Tirsal togolais rebaptisé plus tard Mifa pour être plus accessible aux populations. Le Mifa, dans sa mise en place a été fortement assisté techniquement par le Nirsal. Apport jugé « significatif » que le ministre de l’économie et des Finances, Sani Yaya n’a pas manqué de saluer lors de son discours au CETEF.

Fidèle à son engagement de transformer l’agriculture africaine, Akinwumi Adésina n’a pas manqué d’exprimer son soutien à l’initiative. Il exhortera les institutions financières à être « l’épine dorsale » de ce projet porteur pour le développement du Togo.

Outre l’homme au nœud papillon, Gilbert Houngbo, le directeur général du FIDA (Fonds international de développement agricole), ancien Premier ministre, de retour au pays natal, annonce son adhésion au Mifa. Ainsi, promet-il, son institution « appuiera techniquement et financièrement le fonds ».  Un appui de taille pour l’initiative qui vise à accroitre l’engagement du secteur bancaire en faveur aux acteurs agricoles en augmentant le volume des prêts et en baissant les taux d’intérêts.

Le Mifa ambitionne d’accroitre les prêts bancaires aux producteurs agricoles de près de 5%, et réduire le taux d’intérêt des crédits de 15% à 7,5% à l’horizon 2027 dans un pays où le secteur primaire occupe 70% de la population et pèse 38% du PIB. Dans le viseur, 250 000 emplois directs et 500 000 emplois indirects. A terme, un million de producteurs devraient bénéficier de ce mécanisme.

Mais avant, place à la phase pilote pour mieux huiler la machine Mifa. Six mois durant, des instruments de partage de risque de facilitation de l’accès au crédit seront testés sur un échantillon de 6000 producteurs répartis sur sept sites pilotes et opérant dans les filières maïs, riz et manioc, apprend-on.

On annonce des conventions de partenariat entre le Mifa, les producteurs, les banques, les SFD, les assurances, les fonds de garantie, les importateurs d’intrants, la Brasserie BB Togo, etc. Cet accord devrait permettre d’assurer en aval et en amont une forte production et inscrire le Togo dans la transformation de ses matières premières.

Les reformes pour l’amélioration de l’environnement des affaires, coordonnées par la CCA (Cellule Climat des Affaires), notamment l’échange d’information sur le crédit dans le cadre du BIC (Bureau d’information sur le Crédit), devraient booster le fonds MIFA.

Le MIFA, à terme, vise plus de 100 millions d’euros (65 milliards FCFA) d’investissements provenant de divers financeurs notamment l’Etat, les institutions financières (banque, structures de microfinance, assurance, fonds de garantie, etc) et les partenaires au développement.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Kenya: la croissance économique a rebondi en 2018, à 6,3%

Côte d'Ivoire : 329 millions € de la BAD pour la construction du 4ème pont d'Abidjan

Ouganda : un projet-pilote de 1 million $ bientôt lancé pour une agriculture résiliente

Maurice: le gouvernement table sur une croissance de 3,6% du secteur touristique en 2019

 
FINANCE

Kasada Capital Management, la plateforme d'investissement dédiée à l'hôtellerie en Afrique subsaharienne, lève plus de 500 millions de dollars

Société Générale Côte d’Ivoire réalise un bénéfice net en hausse de 6% en 2018, à 72 millions $

Le kényan CIC Insurance Group prévoit de s’implanter en Ethiopie, en Tanzanie et au Rwanda

Nigeria: malgré une petite contre-performance au premier trimestre 2019, la filiale locale de Heineken peut faire face à sa dette de court terme

 
ELECTRICITE

L’AECF lance une compétition de 20 millions $ pour les entreprises fournissant des installations solaires domestiques

Malawi : la construction de la centrale à charbon de Kam’mwamba tient toujours

Tanzanie : le gouvernement verse une avance de 309 millions $ pour le barrage de Stiegler’s Gorge

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach ne prolongera pas son accord d’échange de brut contre produits pétroliers avec Vitol

Mozambique : la vente d’Anadarko à Chevron ne modifiera pas le calendrier des projets de GNL, assure Omar Mitha

Avec une hausse de son profit et de ses marges, Eni a le sourire au terme du premier trimestre de 2019

Nigeria : adoption de loi sur le torchage du gaz naturel

 
MINES

Afrique du Sud : les coupures d’électricité d’Eskom font chuter la production d’Anglo American Platinum

Maroc : les ressources de la mine Boumadine peuvent soutenir une exploitation sur 12 ans (étude)

RDC : Ivanhoe a réuni sa part du capital nécessaire au développement du gisement Kakula  

Botswana : Lucara découvre à Karowe, le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire

 
TELECOM

Nigeria: MTN a changé de statut juridique en prélude à l’introduction d’une partie de ses actions sur le NSE

Orange, engagé dans la transformation numérique en Afrique et au Moyen-Orient, inaugure son premier « Orange Digital Center » en Tunisie

Orange ouvre en Tunisie un centre d'innovation numérique qui couvre toute la région MEA

Botswana : Econet Group veut introduire Mascom sur la bourse cette année  

 
COMM

Tunisie : les autorités ferment la chaîne Nessma TV

Nigeria : les sommets annuels du film et de la télévision se tiendront du 3 au 5 septembre à Lagos

Egypte : le régulateur des médias confie l’amélioration de son réseau TNT au groupe allemand Rohde & Schwartz

Ethiopie : le pays accueillera la prochaine édition des célébrations de la Journée mondiale de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro