Ecofin Telecom

Guinée : le budget envolé, le Data center de la station d’atterrissage du câble ACE sera installé dans des conteneurs…

(Agence Ecofin) - Selon le site d’informations guinéen aminata.com, la situation ne cesse de s'empirer autour du projet de connexion de la Guinée au réseau de fibre optique d’Afrique de l’Ouest (Warcip). Suite à la non-réhabilitation des bâtiments de la Guinéenne de large bande (Guilab), censés abriter le Data center de la station d’atterrissage du câble sous-marin de fibre optique Africa Coast to Europe (ACE), ce Data center sera finalement conditionné dans des conteneurs, rapporte le journal en ligne.

Pourtant, selon aminata.com, beaucoup d’argent avait été débloqué à ce sujet. En effet, les opérateurs télécoms avaient réunis la somme de huit milliards de Francs guinéens (1 103 258 dollars) pour ce chantier. A cette somme s’est ajoutée l’enveloppe financière de 1 200 000 dollars US de la Banque mondiale pour la rénovation et l'équipement des mêmes bâtiments, ainsi qu’une enveloppe de 120 000 euros pour financer les études et la supervision des travaux. Les Guinéens ne comprennent donc pas ce qui a pu empêcher la rénovation des bâtiments censés abriter le Data center pour que celui-ci soit finalement conditionnée dans des conteneurs, pas du tout adaptés pour accueillir sur le long terme une structure de cet acabit.

La réponse à cette interrogation découlerait du scandale suscité par un désaccord entre Artech et le ministre Oyé Guilavogui (photo). Le ministre des postes et des TIC aurait réclamé au cabinet Artech une partie des sommes versées pour le chantier de rénovation des bâtiments de la Guilab. Mais le refus d’Artech aurait alors débouché sur une résiliation de son contrat, plombant ainsi le succès du chantier de rénovation.

 

Dans la dépêche ci-dessus, source de nombreux commentaires contestataires, il n'est pas dit que le câble de fibre optique ACE n'est pas fonctionnel en Guinée. C'est le bâtiment censé abriter le Data center de la station d'atterrissage dudit câble dans le cadre de son extension à travers le pays qui est en cause. La société Artech, chargée de la réhabilitation des bâtiments de la Guilab, comme prévu, n'est pas arrivée au bout de son travail à cause de difficulté avec l'administration. Difficultés qu'elle aurait d'ailleurs dénoncées au niveau du représentant de la Banque mondiale en Guinée, d'après la presse guinéenne. Le bâtiment n'étant pas aux normes, la BM aurait demandé le retour des fonds alloués à ce chantier afin de voir clair dans cette affaire. Selon plusieurs sources locales la station devrait être déplacée. A noter que, selon des responsables de GUILAB, ce projet de Data center ne les concernent en rien. Selon eux, GUILAB et ACE n'ont pas à être cités dans cette affaire.
Muriel EDJO


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom