Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Huawei souhaite construire « une base solide pour un monde intelligent » à l’horizon 2030

Ma Yue, vice-président de Huawei Enterprise Business Group Ma Yue, vice-président de Huawei Enterprise Business Group
  • Date de création: 24 février 2020 19:52

(HUAWEI) - Le Mobile World CongressBarcelona 2020 (MWC) a été annulé en raison de l'épidémie de coronavirus, mais aujourd'hui, Huawei a tenu sa conférence mondiale sur la transformation numérique industrielle. La conférence était projetée en direct, ce qui a permis de réunir des invités du monde entier, notamment du Royaume-Uni, de la Suisse, des États-Unis, de l'Allemagne et de l'Italie, sur le thème « Hi, Intelligent World ». Celle-ci a permis d'anticiper les cinq tendances d'un monde intelligent dans dix ans et de proposer une base fondée sur de nouveaux types de connectivité, d'informatique, de plateforme et d'écosystème. Cela permettra le développement intelligent d'une grande variété d'industries comme le développement urbain, la fabrication, l'énergie, la finance, les transports, etc. L’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), Shenzhen Airport Group et d'autres clients ont également partagé leurs points de vue et leurs expériences en matière de transformation numérique. Les flux d'informations grâce aux nouvelles TIC, telles que la 5G, l'IA et l'IdO, nous aideront à construire les fondations d'où tout provient. Pour dire les choses simplement, le monde de 2030 sera intelligent. À l'aube d'une nouvelle décennie, Huawei pense que le monde intelligent de 2030 présentera cinq caractéristiques :

1) sur le plan gouvernemental, des gouvernements numériques axés sur les gens seront mis en place pour mieux s'adapter à leurs moyens de subsistance;

2) sur le plan économique, les robots intelligents constitueront une part essentielle de la future main-d'œuvre;

3) sur le plan social, la technologie numérique permettra d'égaliser le partage et la distribution appropriée de l'éducation, des soins de santé et d'autres ressources publiques;

4) sur le plan culturel, les citoyens seront libérés du travail physique lourd et du travail répétitif fastidieux, et leur attention se déplacera naturellement de la valeur matérielle vers la valeur mentale ; et

5) sur le plan environnemental, le déploiement de diverses technologies numériques, nous aide à mieux surveiller et contrôler les émissions de carbone et, par conséquent, à protéger la terre.

Ma Yue, vice-président de Huawei Enterprise Business Group a déclaré que « la prochaine décennie sera marquée par le rapide développement des nouvelles TIC. Huawei est convaincu que de nouveaux types de connectivité, d'informatique, de plateforme et d'écosystème constitueront une base solide pour le monde intelligent de 2030. Les réseaux à ultra large bande et à haut débit construits à l'aide de la 5G, du Wi-Fi 6 et des communications quantiques feront le pont entre le monde physique et le monde numérique, jetant ainsi les bases du monde intelligent ».

M. Ma ajouté que « le nouveau système informatique offrira une solution complète, tous scénarios confondus, qui couvre les puces de la couche inférieure, jusqu'aux algorithmes de la couche supérieure, en passant par les consommateurs et les entreprises, et qui constitue le cœur de la transformation intelligente. La plateforme numérique, convergente et partagée se caractérise par une efficacité et une ouverture élevées, permettant aux clients de se concentrer sur leurs propres avantages et sur l'innovation en matière de services, jouant ainsi un rôle clé dans la transformation numérique des industries. Basé sur la stratégie, l'architecture, la politique et les opérations commerciales de l'entreprise (SAPO), le nouvel écosystème qui fournit un seul domaine d'expertise allié à de multiples compétences et qui est profondément intégré, peut offrir des solutions commerciales plus complètes et orientées vers le client».

Le monde intelligent de 2030 ne peut exister sans une transformation numérique des industries sur l'ensemble du spectre. Huawei a acquis une vaste expérience en aidant des industries telles que des gouvernements, des entreprises dans les secteurs des transports, la finance et l'énergie électrique à réaliser la transformation numérique pour le présent et l'avenir, grâce à de nouvelles connectivités, à l'informatique, aux plateformes et aux écosystèmes. Actuellement, plus de 700 villes dans le monde et 228 entreprises du Global Fortune 500, dont 58 entreprises du Global Fortune 100, ont choisi Huawei comme partenaire pour la transformation numérique.

Le Dr. Aladdin D. Rillo, secrétaire général adjoint de l’ANASE a expliqué que « l'économie numérique de l'ANASE a atteint pour la première fois 100 milliards de dollars en 2019, et devrait dépasser les 300 milliards de dollars d'ici 2025. » Pour lui, « la transformation numérique n'est plus une option, mais une voie impérative pour donner plus de pouvoir à l'économie et aux entreprises. Pour promouvoir davantage la transformation numérique dans l'ANASE, de nouvelles initiatives sont actuellement en cours, telles que le développement de l'écosystème 5G, le cadre sur l'itinérance mobile internationale, la fabrication intelligente et un réseau d'innovation de l'ANASE. Mais pour réussir, nous avons également besoin du soutien du secteur privé et d'acteurs du marché comme Huawei, notamment pour créer un écosystème favorable à l'innovation et traiter les questions liées aux grandes idées et à la confidentialité des données. »

Zhang Lixuan, directeur général de la numérisation du Shenzhen Airport Group (SAG), lui a expliqué comment le groupe a réalisé la transformation numérique et construit un aéroport intelligent. La transformation numérique d'un aéroport est un projet complexe, mais avec sa vision « un aéroport, un rêve », le SAG a créé une approche systématique pour construire un aéroport entièrement numérique avec une expérience utilisateur exceptionnelle. Le groupe a choisi Huawei comme partenaire stratégique pour la transformation numérique, en utilisant la plateforme numérique Huawei Horizon avec une synergie de réseau en nuage.

La plateforme a intégré six ressources TIC - IdO, big data, IA, vidéo cloud, SIG et PCI - pour construire quatre systèmes de services complets : sécurité, contrôle des opérations, services et gestions. La vue unique des opérations aéroportuaires a eu des avantages considérables, notamment l'augmentation de la ponctualité des vols à 87 % et l'allocation intelligente des postes de travail qui peut être réalisée en quelques secondes, réduisant ainsi le nombre de passagers des navettes de 4 millions par an. L'aéroport de Shenzhen est ainsi devenu la première organisation au monde à publier des cas sur la plateforme New Experience in Travel and Technologies (NEXTT). Du point de vue de la sécurité, le nouveau système permet un contrôle plus précis et plus intelligent des zones terminales, des aérodromes, des zones publiques et des zones de fret. La solution de reconnaissance faciale améliore de 60 % l'efficacité des contrôles de sécurité, réduit le risque de perte de la carte d'identité des passagers en la sortant pour contrôle et répond aux exigences différenciées des passagers d'affaires.

Chen Kunte, ancien directeur de l'information de China Merchants Bank et actuellement directeur de la transformation numérique des services financiers mondiaux au sein de Huwei Business Group a rappelé les énormes changements survenus dans le secteur bancaire chinois. À l'avenir, l'"application" deviendra un écosystème intégrant les clients particuliers et les entreprises, et servira de plate-forme technologique pour faire entrer les services bancaires dans le monde numérique. Le concept traditionnel de la transformation numérique des banques n'était qu'une transformation technologique visant à remplacer les systèmes d'application de base. Cependant, il pense que la véritable transformation numérique est un processus d'intégration des équipes informatiques et commerciales et que le déploiement rapide, étape par étape, l'itération rapide et l'agilité technologique seront les moteurs de l'agilité commerciale.

La 5G entraînera des améliorations significatives des capacités des applications qui contribueront à faire entrer les services bancaires dans le monde numérique, en aidant les succursales et les directeurs de comptes à renouer avec les clients particuliers et les entreprises de façon beaucoup plus régulière. Il a cité l'exemple de la China Merchants Bank. La banque a mis en place une plateforme privée de cloud computing et de téléphonie mobile, et a ouvert des fonctions d'hébergement pour gérer les appareils et les utilisateurs, et contrôler la sécurité du réseau mobile. Elle a également construit une grande plateforme de données avec une architecture découplée et a appliqué l'IA et l'apprentissage machine à toute la chaîne commerciale pour améliorer le contrôle des risques de crédit. En outre, elle a déployé un nuage de transactions financières et déplacé les applications de l'hôte vers le nuage, améliorant ainsi l'expérience du client et soutenant l'innovation continue en matière de services.

Liu Jianming, directeur du comité d'experts sur la « technologie et l'équipement des réseaux intelligents » au Centre de promotion du développement industriel du ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information (MIIT), estime que les futurs systèmes d'alimentation intégreront largement la technologie numérique à l'alimentation traditionnelle. À mesure que l'utilisation des technologies numériques continuera à se développer dans le domaine de l'énergie électrique, les futurs systèmes d'énergie évolueront vers « une connectivité universelle, une interaction intelligente, une grande flexibilité, ainsi qu'une sécurité et un contrôle solides ».

Dans son discours, le directeur Liu a présenté plusieurs cas pratiques de transformation numérique dans l'industrie électrique chinoise. En 2019, la plateforme Green Energy Cloud Network Control Platform et les centres Big data ont soutenu la province chinoise de Qinhai pendant 15 jours consécutifs en utilisant une énergie 100 % propre. Appliquée aux services de transmission et de distribution d'électricité, la technologie IA a amélioré l'efficacité des inspections et a augmenté de 90 % la capacité intelligente des opérations d'identification des équipements. Les TIC soutiennent désormais les opérations quotidiennes de l'infrastructure de recharge publique, desservant plus de 500 000 véhicules électriques en Chine, avec un objectif de 6,18 millions d'ici la fin de l'année.

Récemment, l'épidémie de coronavirus a attiré l'attention du monde entier. Les filiales du Zhejiang, du Jiangsu et du Sichuan de la State Grid Corporation of China (SGCC) ont analysé l'indice de puissance des reprises d'entreprises sur la base de données importantes provenant du réseau électrique. Cela a permis de fournir aux autorités gouvernementales locales une vue d'ensemble de la reprise de la production des entreprises locales.

Nous sommes honorés de participer à cette nouvelle ère de développement intelligent. La stratégie « Plateforme + IA + Ecosystème » de Huawei Enterprise Group est axée sur la coopération avec les partenaires de l'écosystème, les gouvernements et les entreprises afin de construire une base solide pour le monde intelligent avec de nouveaux types de connectivité, d'informatique, de plateforme et d'écosystème, et de réaliser ensemble la promesse de l'ère intelligente.

Pour plus d'informations sur la conférence de Huawei sur la transformation numérique industrielle, visitez ce site 

À propos de Huawei

Huawei est l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'infrastructures et d'appareils intelligents dans le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC). Avec des solutions intégrées dans quatre domaines clés - réseaux de télécommunications, TI, dispositifs intelligents et services en nuage - nous nous engageons à apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde entièrement connecté et intelligent. Le portefeuille de produits, de solutions et de services de bout en bout de Huawei est à la fois compétitif et sécurisé. Grâce à une collaboration ouverte avec des partenaires de l'écosystème, nous créons une valeur durable pour nos clients, en travaillant à responsabiliser les gens, à enrichir la vie familiale et à inspirer l'innovation dans les organisations de toutes tailles et de toutes formes. Chez Huawei, l'innovation se concentre sur les besoins des clients. Nous investissons massivement dans la recherche fondamentale, en nous concentrant sur les percées technologiques qui font avancer le monde. Nous comptons plus de 194 000 employés et nous sommes présents dans plus de 170 pays et régions. Fondée en 1987, Huawei est une société privée entièrement détenue par ses employés. Pour plus d'informations, veuillez visiter Huawei en ligne à www.huawei.com où nous suivre sur :

http://www.linkedin.com/company/Huawei

http://www.twitter.com/Huawei

http://www.facebook.com/Huawei

http://www.google.com/+Huawei

http://www.youtube.com/Huawei

huawei copy copy


 
GESTION PUBLIQUE

Coronavirus : quelques comparaisons de courbes qui autorisent un espoir pour l’Afrique

Covid-19 : la Banque mondiale va octroyer 270 millions $ à 11 pays africains pour renforcer la riposte sanitaire

Covid-19 : après son cri à l’aide sur le poids de sa dette, l’Afrique risque de ne pas recevoir le soutien souhaité

Malawi : 612 000 $ de taxe carbone collectés auprès des usagers de la route en deux mois

 
FINANCE

Le groupe français Duval proche de finaliser l'acquisition d'une micro-finance au Cameroun

Coronavirus : la BCEAO autorise que soient reportés les remboursements de dettes dues par les entreprises à leurs banques

Le sud-africain Net 1 UEPS Technologies finalise la vente de ses 27,5 % de parts

Afrique du Sud : la plateforme de marketing Mobiz lève 1 million $ pour soutenir sa croissance

 
AGRO

Café : la consommation mondiale pourrait chuter considérablement en raison du coronavirus (ICO)

Afrique de l’Est : les financements pour la lutte contre les criquets pèlerins ont baissé depuis la mi-mars (FAO)

Le Mozambique prévoit un volume de captures de 461 000 tonnes de poissons en 2020

Le Mozambique veut diversifier les marchés d’écoulement de sa noix de cajou

 
ELECTRICITE

Côte d’Ivoire : l’Etat va prendre en charge les factures de l’électricité d’un million de ménages abonnés au tarif social

Renewvia Energy Africa ambitionne de lever 350 millions $ en cinq ans pour installer 1 000 systèmes solaires

Afrique du Sud : le confinement permet une accélération du rythme des maintenances

Éthiopie : le gouvernement signe un contrat de rachat d’électricité de 800 millions $ avec Tulu Moye (150 MW)

 
HYDROCARBURES

L’État du Cameroun envisage de racheter les actions de Total au sein de la Sonara

Maroc : les négociations relatives au gaz de Tendrara se poursuivent

Ghana : Aker Energy reporte les activités de développement du champ pétrolifère Pecan

Trump veut ramener Poutine et ben Salmane à la table de négociations, afin de stabiliser les prix du pétrole

 
MINES

Lesotho : premiers résultats pour le nouveau système de vente de diamants de Gem Diamonds

Le cours du palladium chute fortement en pleine pandémie de Covid-19

Coronavirus : l’argent atteint son plus bas niveau depuis 10 ans, mais va remonter plus tard dans l’année (rapport)

Zambie : les performances de Gemfields risquent de baisser cette année en raison du coronavirus

 
TRANSPORT

Bolloré Ports déploie des solutions de paiement électronique à Dakar Terminal

Covid-19 : le Burkina Faso diffère le paiement de la taxe sur les véhicules et réduit de 25% la patente dans le secteur du transport

Côte d’Ivoire : le coronavirus contraint l'UTB la compagnie leader du transport interurbain à réduire son personnel

La BAD offre $34 millions au Mozambique pour la phase 2 de la route Mueda – Negomano qui connecte à la Tanzanie

 
ENTREPRENDRE

Un couple d’entrepreneurs conçoit une plateforme de comparaison d’offres bancaires en Côte d'Ivoire

Rahmane Bidima réussit la culture de fraises au Cameroun

Le kenyan Levit Nudi conçoit une application qui détecte les faux médicaments

Sénégal : la start-up Yobante Express assure la livraison transfrontalière des colis de petite taille

 
MULTIMEDIA

Le pharmacien camerounais Tebimosa veut produire des anticancéreux pour le marché local (Vidéo)

Retrouvez le classement de l’opacité financière des pays africains (Infographie)

Tous les ivoiriens seront désormais à l’école de la finance ! (Vidéo)

Des étudiants sénégalais fabriquent une voiture utilitaire fonctionnant comme un générateur d’énergie (Vidéo)

 
FORMATION

Zimbabwe : 15 banques locales formées par Afreximbank sur le financement du commerce

La Commission européenne propose des cours en ligne aux jeunes d’Afrique du Nord

Afrique centrale : le RIFFEAC envisage une formation pour les agents de la conservation et les écogardes

L’Université d'Edimbourg propose des bourses d’études en ligne de niveau master aux étudiants africains

 
COMM

Côte d’Ivoire : onze syndicats reprochent au procureur d’oppresser la presse proche de l’opposition

Coronavirus : quel avenir pour les médias africains ?

Kenya : le régulateur « ordonne » aux opérateurs de télévision payante d'accorder aux abonnés l’accès aux chaînes en clair

Facebook va offrir 100 millions de dollars pour aider les médias en difficultés dans le monde