Ecofin Hydrocarbures

Isabel dos Santos : « les informations relatives à l’ouverture d’une enquête pénale contre moi sont complètement fausses »

(Agence Ecofin) - Jeudi, dans une déclaration transmise à l’Agence Ecofin, Isabel dos Santos (photo), l’ancienne patronne de la Sonangol, a indiqué que le parquet du tribunal de Luanda n’a reçu aucune plainte pénale contre elle et qu’aucune procédure légale de quelque nature que ce soit n’a été lancée à son encontre.

Ceci, contrairement à l’annonce faite la veille par la nouvelle direction de la Sonangol qui annonce l’ouverture d’une enquête pour examiner si oui ou non la responsable a détourné plusieurs millions d’euros pendant qu’elle dirigeait l’entreprise publique.

Par conséquent, la responsable affirme que les informations divulguées par la Sonangol sur de possibles détournements et vivement reprises par la presse locale et internationale sont « complètement fausses ».

Selon les journaux locaux, la Sonangol aurait identifié un transfert de 57 millions d’euros des comptes de la Sonangol vers ceux d’une compagnie contrôlée par l’ancienne patronne, à Dubaï. S’ajoutent aussi des virements mensuels de 10 millions d’euros vers les comptes d’une firme basée au Portugal, détenue également par Isabel dos Santos. Tout ceci, pendant qu’elle dirigeait la compagnie, entre juin 2016 et novembre 2017.

Il faut toutefois signaler que, mercredi, le porte-parole de la Sonangol, Mateus Benza, a précisé que l’enquête se mène en interne.

Quoi qu’il en soit, les preuves des détournements évoqués devront être rapportées par la Sonangol.


Ecofin Hydrocarbures     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas