Ecofin Mines

Perte de 15 milliards de revenus de diamants au Zimbabwe : «C’était une légende urbaine qui n’avait aucun fondement factuel», Robert Mugabe

(Agence Ecofin) - L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe (photo) a retiré ses propos sur les prétendus 15 milliards $ de revenus de diamants perdus. Cela intervient alors que la semaine dernière, l’on apprenait que le Parlement zimbabwéen souhaitait l’interroger sur ces pertes enregistrées alors qu’il était encore au pouvoir.

Mugabe a déclaré à Zimbabwe Independent que les «15 milliards $ pillés étaient une légende urbaine qui n’avait aucun fondement factuel». «C'était juste un chiffre, certains fonctionnaires m'avaient dit que ce chiffre avait circulé, mais en réalité ce n'était pas confirmé, c'était juste une histoire et il y avait ce chiffre impliqué.», a-t-il déclaré dans des propos relayés par Mining Weekly.

Rappelons que la Commission en charge du dossier n’a pas encore fixé la date de convocation de l’ex-chef d’Etat. Elle a déjà appelé plusieurs anciens ministres, chefs de police et hauts responsables de l’administration à venir témoigner.

Le régime Mugabe a longtemps été pointé du doigt pour sa mauvaise gestion du secteur minier au Zimbabwe. En septembre dernier, Global Witness l’a accusé d’utiliser l’argent du diamant pour financer ses services de renseignements accusés de violation aux droits de l’homme et d’actes d’oppression.

Louis-Nino Kansoun

Lire aussi :

11/04/2018 - Zimbabwe : le Parlement veut demander à Mugabe des comptes sur l’utilisation des revenus de diamants durant son règne


Ecofin Mines     





Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines