Le secteur agricole africain va bénéficier de l’expertise israélienne

Le secteur agricole africain va bénéficier de l’expertise israélienne

(Agence Ecofin) - Les agriculteurs africains pourront désormais bénéficier plus facilement des technologies et des solutions israéliennes. Un protocole d’accord a en effet été signé entre l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) et Start-Up Nation Central (SNC), une ONG basée à Tel-Aviv en Israël.

La signature est intervenue en marge de la 8ème édition du Forum sur la Révolution verte en Afrique (AGRF), qui s’est tenu du 5 au 8 septembre à Kigali au Rwanda sous le thème : « Leadership, mesures et croissances ».

Ce partenariat devrait permettre, selon Eugène Kandel, président de SNC, de contribuer à atténuer les risques de pénurie alimentaire en Afrique, où plus de 150 millions de personnes âgées de plus de 15 ans, souffrent d’une grave insécurité alimentaire.  

Principalement financée par la philanthropie, Start-Up Nation Central met en relation et propose des solutions basées sur des innovations israéliennes, aux entreprises, gouvernements, ou encore aux institutions universitaires. Elle a notamment créé une plate-forme, Start-Up Nation Finder, qui recense plus de 5 000 entreprises innovantes de pointe en Israël dans des dizaines de secteur, dont l’agriculture.

A la faveur du rendez-vous de Kigali, les experts ont réaffirmé l’importance pour les agriculteurs africains de bénéficier de soutien politique et de l’expertise étrangère.

Le Forum sur la révolution verte en Afrique est une des plus importantes plateformes d’échanges pour l’agriculture africaine. L’édition précédente s’était déroulée en Côte d’Ivoire en septembre 2017.

Octave A. Bruce


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro