Ecofin Hydrocarbures

L’Algérie et la Bolivie signent un accord de coopération dans l’exploration et l’exploitation du GNL

L’Algérie et la Bolivie signent un accord de coopération dans l’exploration et l’exploitation du GNL

(Agence Ecofin) - La société publique algérienne des hydrocarbures, Sonatrach s’est dite intéressée par l’exploration dans le bassin bolivien d'Ucayali Madre de Dios en Bolivie et l’exploitation du GNL dans le pays d’Amérique latine. A cet effet, un accord de coopération a été signé le 10 mai dernier entre le gouvernement bolivien et Sonatrach.

C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse latino-américaine Prensa latina. La signature de l’accord fait suite à un tête-à-tête à La Paz, entre la partie bolivienne, Mustapha Guitouni et Salah Mekmouche, respectivement ministre algérien de l’Energie et vice-président de la branche E & P de Sonatrach.

« Ils ont exprimé leur intérêt à explorer le bassin d'Ucayali Madre de Dios, à étudier la faisabilité d'un projet de GNL au port d'Ilo. », a déclaré Luis Sanchez, ministre bolivien des Hydrocarbures. Et d’expliquer que la Bolivie envisage de construire une infrastructure au port d'Ilo au Pérou pour y exporter du GNL, du GPL et de l'engrais à base d'urée.

La Bolivie qui est un pays producteur de gaz naturel, membre du Gas Exporting Countries Forum (GECF), veut doper sa production de gaz. En novembre dernier, un accord a été signé avec la compagnie gazière russe Gazprom en vue de développer l'exploitation de deux gisements de gaz : Vitacia et La Ceiba.

Quant à Sonatrach, elle s’inscrit actuellement dans une stratégie d’expansion de ses activités qui l’a déjà conduite à s’intéresser au domaine irakien du gaz naturel et au rachat d’une raffinerie d’ExxonMobil en Italie.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas