Ecofin Telecom

Tchad: des conflits avec des proches de la famille présidentielle éjectent la ministre des Télécoms du gouvernement

Tchad: des conflits avec des proches de la famille présidentielle éjectent la ministre des Télécoms du gouvernement

(Agence Ecofin) - La ministre tchadienne des Postes, des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, Ndolénodji Alixe Naimbaye (photo), nommée par décret présidentiel le 18 juin 2018, a perdu son poste le 11 janvier 2019. Un décret signé du chef de l’Etat Idriss Deby, lui a retiré ces fonctions. L’éviction de Ndolénodji Alixe Naimbaye du gouvernement intervient près de deux mois après le dernier remaniement ministériel survenu le 9 novembre 2018.

Selon l’AFP qui cite plusieurs sources, l’acte du président résulte d’un conflit entre la ministre et des proches de la famille présidentielle, responsables d’organismes sous tutelle du ministère des Postes, des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. En froid avec ces derniers depuis deux mois, Ndolénodji Alixe Naimbaye avait alors fait valoir son autorité en les suspendant de leurs fonctions. Elle payerait aujourd'hui cette témérité. 

En attendant la nomination d’un nouveau ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, les fonctions seront assurées temporairement par Oumar Yaya Hissein, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Ndolénodji Alixe Naimbaye, la désormais ex-ministre des Télécoms, avait rejoint le gouvernement un mois et demi après sa nomination le 7 mai 2018 au Secrétariat d’Etat aux Affaires étrangères, à l’Intégration africaine, à la Coopération internationale et à la Diaspora. Elle est le troisième ministre des télécoms que remplace le chef de l'Etat depuis 2016.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom