Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Cameroun : deux projets halieutiques de 12 millions $ financés par le Japon, réalisés à moins de 9%, 4 ans après

Cameroun : deux projets halieutiques de 12 millions $ financés par le Japon, réalisés à moins de 9%, 4 ans après
  • Date de création: 13 octobre 2021 12:03

(Agence Ecofin) - Avec une demande locale de l’ordre de 500 000 tonnes par an, le Cameroun doit importer en moyenne 100 milliards FCFA de poissons congelés pour combler son déficit de production. Cette situation est en partie due aux pertes post-captures.

Le 8 octobre 2021, au sortir d’une audience avec le ministre camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), le Dr Taïga, l’ambassadeur du Japon au Cameroun, Tsutomu Osawa, est revenu sur le financement japonais de 7 milliards FCFA (12,3 millions $) en faveur du développement des activités de pêche dans le pays.

« Le gouvernement japonais a décidé de financer deux projets à Douala et Kribi. Nous souhaitons que ce soutien soit bénéfique aux populations », a déclaré le diplomate japonais.  

De sources internes au Minepia, les deux projets évoqués par le diplomate japonais sont le projet d’amélioration du débarcadère et du marché de poissons de Youpwè, dans la ville de Douala, dont la convention de don avec le Japon a été signée depuis 2017 (6,5 milliards FCFA), et le projet d’équipement du Centre communautaire de la pêche artisanale de Kribi (500 millions FCFA).  

Pour le premier projet, apprend-on de sources proches du dossier, des contraintes (liées aux indemnisations des personnes impactées, à la relocalisation temporaire des opérateurs de la filière pêche installés sur le site et à la pandémie du Covid-19) ont longtemps bloqué l’avancée des travaux, dont le taux de réalisation est actuellement de seulement 9%.

« Il y a un an, rien n’était visible sur le site. Aujourd’hui, au moins les fondations sont achevées et les travaux se poursuivent », souffle une source proche du dossier, qui révèle que la convention pour le 2e projet susmentionné reste toujours attendue.  

Pour rappel, alors que le projet de Kribi consiste en l’achat des équipements pour améliorer les conditions de travail des pêcheurs et de conservation des produits de pêche à Kribi, celui de Youpwè, lui, s’articule autour de la construction d’un débarcadère moderne et des infrastructures de stockage et de conservation. A en croire ses promoteurs, ce projet permettra d’accroître la production, de moderniser le système de commercialisation et les conditions sanitaires des produits halieutiques. Ce qui devrait permettre de réduire les pertes post-captures induites par le manque d’équipements de conservation. Celles-ci sont estimées à 15% au Cameroun, selon les chiffres de la Commission régionale des pêches du golfe de Guinée.

Selon l’Institut national de la statistique (INS), les importations de poissons au Cameroun ont culminé à 97 203 tonnes au premier semestre 2021, pour des dépenses globales d’un peu plus de 64 milliards FCFA, contre 115 708 tonnes pour 77,8 milliards FCFA de dépenses au 30 juin 2020, indique Investir au Cameroun.

BRM  

Lire aussi :

27-08-2021 - Aquaculture : le Camerounais Mavecam veut investir 12 milliards de FCFA dans le poisson et les crevettes

11-12-2017-Le Japon mobilise 6,6 milliards FCFA pour moderniser des infrastructures de commercialisation de poissons à Douala, au Cameroun



 
GESTION PUBLIQUE

Le Cameroun rembourse plus de 177 millions $ sur ses emprunts obligataires 2016-2021 et 2018-2023

Couverture santé universelle : le Cameroun veut lancer une phase test dès le 1er semestre 2022

Les pays africains demandent un suivi de l'objectif des 100 milliards $ de financement climatique des pays riches

L’Afrique du Sud suspend l’approbation du vaccin russe Sputnik V en raison de risques liés à la hausse des cas de VIH

 
FINANCE

Journée Ecobank 2021 : Ecobank Côte d’Ivoire s’engage en faveur des personnes atteintes de maladie mentale

Ecobank CI : « seulement 25 à 30% de nos transactions continuent de se faire dans les agences », Paul Harry Aithnard

Asante, la fintech axée sur les PME africaines lève 7,5 millions $ pour s’étendre au Rwanda et au Nigeria

United Bank for Africa a traîné Credit Suisse en justice, au sujet du scandale du Mozambique

 
ELECTRICITE

Eswatini : Frazium Energy construira la plus grande unité de stockage pour une centrale solaire en Afrique (100 MW)

Ghana : 2 milliards $ ont été investis dans les énergies renouvelables en 10 ans

La start-up Energy Clever remporte l'étape camerounaise du concours EDF Pulse Africa Tour

Salon de l’énergie d’Abidjan : les énergies renouvelables, « moteurs du développement en Afrique » (BAD)

 
HYDROCARBURES

Transition énergétique : le Gabon mise sur la prise en main du secteur pétrolier par les entreprises locales

Gabon : récemment découvert, le puits de pétrole DTM-7H entre en production

Libye : le ministre du Pétrole fait à nouveau suspendre le patron de la NOC

Le Nigeria dissout trois agences de régulation du secteur pétrolier

 
MINES

Côte d’Ivoire : la montée en puissance de Yaouré soutient à nouveau la hausse de la production d’or chez Perseus Mining

Mali : Roscan Gold lance un programme de forage de 16 000 m au projet aurifère Kandiolé

Angola : Catoca nie tout déversement « toxique » de résidus miniers dans les rivières congolaises

De Beers enregistre des revenus en baisse pour le cycle 8 de ventes de diamants bruts

 
TELECOM

Telecom Egypte et Nokia renouvellent leur partenariat dans l’Internet des Objets

Via sa fibre optique d’Afrique de l’Est et de l’Ouest, Liquid Intelligent Technologies a relié les USA à l’Asie

Le Mozambique veut apprendre de l’Angola pour développer sa stratégie spatiale

Au Better World Summit 2021, Huawei s’engage pour une industrie des TIC plus verte

 
TRANSPORT

Soudan : les effets d'entraînement de la paralysie des activités portuaires deviennent une pilule amère

Guinée : reprise des services ferroviaires du train express de Conakry

Côte d'Ivoire : le trafic aérien connaît une forte baisse en 2020

Le Bénin et le Nigeria vont renforcer les instruments juridiques de leur coopération

 
ENTREPRENDRE

Comment Anyoti Peronaci exporte des produits agricoles de l’Ouganda vers l’Occident

Au Bénin, Constant Ayihounoun promeut une agriculture durable avec des engrais bio

Lyn Kerubo, 16 ans et fermière au Kenya

Virunga Origins, du chocolat contre la guerre à l’Est de la RDC

 
ECHO

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

Production cotonnière au Bénin : l’évolution sur la décennie 2010-2020

Avec du papier, l’Ivoirienne Mylène Amon réalise des tableaux d’art

Trike, le projet de pendulaire du Nigérien Nouhou Green

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Afrique : SportyBet devient le premier partenaire officiel du Real Madrid sur le continent

Du nouveau dans les statistiques Instagram

Ghana : le régulateur invite le gouvernement à remplacer la redevance TV par une taxe sur les médias

Sportfive obtient les droits médias et de sponsoring des Jeux africains de 2023 et 2027

“Pour la survie de l’Afrique, il faut qu’on aille à la transformation” Marc N’timon de SITRAPAT