Ecofin Telecom

La Gambie veut s’inspirer de l’expérience ghanéenne pour développer son secteur des télécoms

La Gambie veut s’inspirer de l’expérience ghanéenne pour développer son secteur des télécoms

(Agence Ecofin) - Une délégation de l’Autorité de régulation des services publics (PURA) de Gambie séjourne depuis le 11 mars 2019 à Accra au Ghana. Forte de six membres dont deux représentants de la PURA, du ministère des TIC et de l’opérateur historique Gamtel, elle séjourne au Ghana pour s’abreuver de l’expérience de l’Autorité nationale des télécommunications (NCA) du Ghana en matière de contrôle et développement du marché télécoms.

Durant ce voyage d’étude qui pend fin le 14 mars 2019, la délégation gambienne souhaite apprendre de la NCA dans les domaines de l’interconnexion, des modèles de coûts et des tarifs de gros, des services nationaux et internationaux à large bande, du partage d’infrastructures et des accords de niveau de service.

Selon Ebrima Jammeh, le directeur du cœur de réseau au sein de la PURA, par ailleurs chef de la délégation gambienne, la NCA a été choisie comme interlocutrice prioritaire en raison de ses réalisations remarquables dans le secteur des télécommunications dans la sous-région au fil des années.

La Gambie dont le secteur TIC et télécoms est encore sous-développé, malgré la présence de multiples opérateurs de téléphonie mobile dont Gamcel, Africell ou encore Comium et Qcell, veut également faire des TIC et télécoms un pilier de sa future croissance économique comme le Ghana actuellement.

Henry Kanor, le directeur général adjoint aux opérations techniques de la NCA, a félicité la PURA pour son désir d’apprendre. Il a déclaré qu’au regard de l’évolution du secteur des télécoms, il devient indispensable de s’éloigner des réglementations traditionnelles pour explorer de nouveaux moyens de réglementation.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom