Kenya : trois nouveaux textes de loi modifient le paysage organisationnel du secteur énergétique

Kenya : trois nouveaux textes de loi modifient le paysage organisationnel du secteur énergétique

(Agence Ecofin) - Au Kenya, le Président Uhuru Kenyatta (photo) vient d’amender trois lois relatives au secteur énergétique. Il s’agit de la loi sur les zones urbaines qui est un amendement de textes déjà existants, la loi de 2017 sur le pétrole et la loi de 2017 sur l’énergie.

Ces textes proposent, entre autres, l’établissement de trois entités clés pour gérer et réguler les ressources énergétiques du pays. Il s’agit de l’Autorité de régulation de l’énergie et du pétrole, de la Compagnie d’électrification rurale et de l’énergie renouvelable et de l’Agence de l’énergie électrique et du nucléaire.

L’Autorité de régulation de l’énergie et du pétrole réglementera la production, l’importation, l’exportation, la transmission, la distribution, la fourniture et l’usage de l’énergie électrique, exception faite des licences pour les centrales nucléaires. Elle sera également en charge de la régulation de l’importation, du raffinage, de l’exportation, du transport, du stockage et de la vente du pétrole et des produits dérivés, exception faite du pétrole brut.

La Compagnie d’électrification rurale et de l’énergie renouvelable sera responsable de la supervision de la mise en œuvre des différents programmes d’électrification rurale. Elle gérera également les programmes de financement de cette électrification rurale tout en se chargeant de la mobilisation des fonds nécessaires à l’électrification rurale et au développement des énergies renouvelables dans le pays.

L’Agence de l’énergie électrique et du nucléaire, quant à elle, a à charge de proposer les politiques et la législation nécessaires pour la mise en œuvre réussie du programme national d’énergie nucléaire. Elle procédera, entre autres, à l’éducation et à la sensibilisation du grand public sur ce programme.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité