Ecofin Telecom

Afrique du Sud: le controversé amendement de la loi sur les communications électroniques, déposé au parlement en octobre 2018, retiré

Afrique du Sud: le controversé amendement de la loi sur les communications électroniques, déposé au parlement en octobre 2018, retiré

(Agence Ecofin) - La ministre des Communications, Stella Ndabeni-Abrahams (photo), a retiré le controversé amendement de la loi sur les communications électroniques déposée devant le parlement en octobre 2018. La décision a été prise le 12 février 2019, au cours d’une rencontre avec le Comité parlementaire en charge des télécommunications et des services postaux.  

L’amendement qui a suscité la colère des opérateurs télécoms depuis plusieurs mois, préconisait entre autres le transfert d’un certain nombre de compétences de l’Autorité indépendante de communications (Icasa) au département des télécommunications et des services postaux (DTPS), dirigé par le ministère des Communications ; la restitution par les sociétés télécoms de leurs fréquences télécoms pour la création d’un réseau de libre accès de gros.  

Pour la ministre des Communications, ces amendements sont de nature à nuire à l’économie future du pays. Elle a d’ailleurs expliqué à cet effet que « la quatrième révolution industrielle est au milieu de nous, ce qui nous oblige à repenser notre approche de tout ce que nous faisons, y compris du type d’institution qui mènera et facilitera la quatrième révolution industrielle ».

Le retrait de l’amendement a été accueilli avec joie par les opérateurs Vodacom et Telkom qui y voient la volonté de la ministre des Communications d’encourager le secteur privé à jouer son rôle dans le développement du secteur des télécommunications.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom