Ecofin Agro

Angola : l’Etat va récupérer les terres agricoles concédées et inexploitées

Angola : l’Etat va récupérer les terres agricoles concédées et inexploitées

(Agence Ecofin) - Le président de la République d’Angola, João Lourenço (photo), a annoncé ce mercredi 11 octobre 2017, que les exploitants agricoles qui ne mettent pas en valeur les terres obtenues en concession, perdront le droit de les exploiter. C’est ce que rapporte l’agence de presse angolaise Angop. 

Le successeur de José Eduardo dos Santos, qui s’exprimait à l’occasion de l’ouverture de la campagne agricole 2017/18 dans la province de Huambo, a expliqué que cette mesure répondait à un impératif économique. « Le Président angolais a indiqué qu’avec ce processus, l'Etat entendait lancer la redistribution des terres et permettre que cet actif soit un facteur encourageant de la diversification de l’économie. Dans son discours, le Chef de l'Etat a jugé fondamental que la terre soit exploitée pour qu’en soit tiré le revenu maximum », souligne l’agence de presse. 

Si le chef de l’exécutif a décidé de sévir contre les investisseurs laxistes, c’est surtout parce que, en vertu des dispositions légales angolaises, l’Etat est le propriétaire originel des terres. Les particuliers ne peuvent les exploiter que s’ils justifient de la possession d’un titre de concession.


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android