Le Kenya a consacré 679 millions $ aux importations alimentaires, entre janvier et avril 2018

(Agence Ecofin) - Au Kenya, la facture des importations alimentaires a flambé sur les 4 premiers mois de l’année. D’après les données fournies par la Banque centrale du pays, une enveloppe de 68,63 milliards de shillings a été dépensée dans les achats de produits alimentaires, soit une hausse de 30% par rapport à 2017.

Ce montant représente, en outre, environ 11,64% de la somme globale des importations du pays sur la période allant de janvier à avril, évaluée à 589,62 milliards de shillings (5,8 milliards $).

Cette lourde facture des importations alimentaires peut s’expliquer notamment par des conditions météorologiques défavorables qui ont régné durant l’année 2017 et conduit le pays à accroître ses achats de maïs, de lait, de riz, de blé et de sucre.

L’agriculture est le pilier de l’économie kényane. Elle fournit près de 32% du PIB du Kenya, 45% des recettes d’exportation du pays et plus de 70% de l’emploi informel dans les zones rurales, d’après le Conseil national du développement des exportations agricoles (NAEB).

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro